La main de Thierry Henry déchaîne le web

POLEMIQUE – De la BBC à Twitter en passant par Facebook, l'égalisation française ne passe pas côté anglo-saxon...

Philippe Berry

— 

Thierry Henry contrôle de la main gauche avant de passer à William Gallas pour le but de la qualification, contre l'Irlande, le 18 novembre 2009 au Stade de France

Thierry Henry contrôle de la main gauche avant de passer à William Gallas pour le but de la qualification, contre l'Irlande, le 18 novembre 2009 au Stade de France — DR

 «Jeu de main, jeu de vilain», dit l'adage populaire. Côté anglo-saxon, il rime surtout avec élimination. Le but français a un air de «déjà-vu», comme dirait Keanu Reeves dans Matrix. En 1986, «la main de dieu» de Maradona sortait les Anglais en quart de finale de la Coupe du monde. Mercredi, le double contact «manuel» de Thierry Henry a offert à William Gallas le but de la qualification pour le mondial en Afrique du sud. L'Irlande n'a que la Guinness pour se consoler. Et Internet pour crier sa colère.

 
 
Henry bashing
 
Parmi les commentaires et les SMS du live de la BBC, «disgrace» (honte), «thieves» (voleurs) et «cheaters» (tricheurs) reviennent le plus souvent. La plupart s'en prennent directement à Thierry Henry le «voleur de St Denis», «le basketteur» ou encore «Handy Henry» (Irish Times). A croire que les leçons de son pote Tony Parker ont payé. A moins que ce ne soit celles de Benoît Henry le handballeur, comme le relève @oliviertesquet. Ou celles de Thierry Henry le volleyeur, comme l'indique la mini-bio wikipédia du joueur de Barcelone sous Google. Sans parler des conseils de la mascotte «Henry The Hand» pour bien se laver les mains.
 
Sur Twitter, les internautes, non censurés, se lâchent et les insultes fusent (cunt, frogs). Sur Facebook, les groupes «Thierry Henry est un putain de voleur» fleurissent. Il y a même celui de Français qui ont «honte du but» qualificateur. La page officielle du joueur est pourrie par des commentaires en colère, pour la plupart en anglais. «Thierry Henry 1 – 0 Fairplay», résume un internaute.
 
Pour la BBC, un autre Français ne sera pas le bienvenu à Dublin: Michel Platini. A quand l'arrivée de la vidéo comme au rugby?
 
Thierry Henry mérite-t-il un tel bashing? Ou les erreurs font-elles partie du jeu? Dites-le nous dans les commentaire ci-dessous.
 

Mots-clés :