• René Ruello, le président du Stade Rennais, ne pense pas que son club soit en crise.
  • Il a rejeté la faute sur les journalistes, coupables à ses yeux d’avoir créé ce climat délétère autour du club.

Celle-là, il fallait l’oser ! Alors que son club, le Stade Rennais, traverse l’une de ses pires périodes, l’actuel président des Rouge et Noir a donné une interview sur TV Rennes dans laquelle il explique qu’il n’y a aucune crise au club. Il en a profité pour allumer les journalistes, responsables selon lui d’avoir propagé la rumeur sur son débarquement du club et l’arrivée prochaine d’Olivier Létang au poste de président.

« Je ne vois pas où elle est, la crise, a déclaré René Ruello. Elle est dans les journaux. Le Stade Rennais se porte bien. Si vous ne voulez pas qu’il y ait de crise au Stade Rennais, je vais vous dire : que les journalistes partent en vacances longue durée, qu’ils nous laissent travailler en paix, dans la sérénité, parce que c’est de ça qu’on a besoin aujourd’hui. Et là, il n’y aura pas de crise au Stade Rennais. » Tout juste a-t-il admis que, sur le plan sportif, le club traversait « une passe qui n’est pas facile à vivre aujourd’hui ».

Une victoire en 28 rencontres…

Quinzième avec six points, soit autant que le club 19e de Ligue 1, Rennes n’a gagné qu’une fois depuis le début de la saison, et seulement cinq fois sur les 28 derniers matchs. Le mauvais début de saison rennais s’expliquerait par « les vents contraires » subis par son club : blessures, suspensions, ainsi que ses bêtes noires, « les arbitres ».

La colère de Ruello contre les journalistes fait suite à la journée de lundi, quand une partie de la presse française, dont 20 Minutes, affirmait qu’il devrait prochainement être démis de ses fonctions pour faire place à Olivier Létang, ancien dirigeant du PSG.

Tout d’un coup, j’arrive dans mon bureau et j’ai un copain qui m’appelle et me dit : "T’es débarqué du Stade Rennais". J’ai pris mon téléphone, j’ai appelé monsieur Pinault et je lui ai dit : "Monsieur Pinault, je viens d’apprendre qu’on se séparait." Et il m’a dit : "Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Je ne suis au courant de rien." Et puis c’est parti partout. »

>> A lire aussi: OK, René Ruello est maintenu à la présidence du Stade Rennais… mais pour combien de temps?

Alors que certains médias continuent d’affirmer qu’Olivier Létang devrait bientôt prendre la relève en tant que président du Stade Rennais, René Ruello ne semble pas vouloir donner de corps à cette rumeur. L’avenir nous dira qui avait raison.