VIDEO. NFL: «Dégagez ce fils de pute maintenant», Trump ne veut pas des joueurs qui s'assoient pendant l'hymne américain

FOOT US Ou comment résumer un débat social à une insulte...

B.V.

— 

Les joueurs des 49ers de San Francisco, Eli Harold, Colin Kaepernick et Eric Reid protestent pendant l'hyme américain, le 25 septembre 2016.

Les joueurs des 49ers de San Francisco, Eli Harold, Colin Kaepernick et Eric Reid protestent pendant l'hyme américain, le 25 septembre 2016. — T.WARREN/AP/SIPA

L'histoire avait fait beaucoup de bruit l'an passé mais continue d'être le principal sujet (hors-sport) des discussions foot américain. Aux Etats-Unis, de nombreux joueurs protestent à leur manière contre les violences raciales et sociales faites aux afro-américains, en s'agenouillant où en s'asseyant pendant l'hymne national joué avant chaque rencontre.

Ils suivent ainsi l'exemple de Colin Kaepernick, l'ancien quarterback de San Francisco (désormais tricard en NFL), qui avait décidé de bouder l'hymne en raison des multiples violences policières envers les personnes noires à l'été 2016.

Dans un discours très nationaliste prononcé dans l'Alabama, le président américain Donald Trump a violemment attaqué ces protestations. « Nous sommes fier de notre pays, notre respectons notre drapeau... N'aimeriez-vous pas que quand un joueur manque de respect à notre drapeau, ces président d'équipe de NFL disent: «Dégagez moi ce fils de pute du terrain! Il est VIRÉ ».