France-Pays-Bas: «J’avais des fourmis dans les jambes!», enfin la libération pour Mbappé

FOOTBALL L’attaquant des Bleus, dont le transfert au PSG a été officialisé en début de soirée, a profité de son entrée en jeu pour se libérer d’un mois d’août compliqué…

Nicolas Camus

— 

Kylian Mbappé a marqué son premier but en Bleu lors de France-Pays-Bas (4-0), le 31 août 2017.

Kylian Mbappé a marqué son premier but en Bleu lors de France-Pays-Bas (4-0), le 31 août 2017. — Christophe Ena/AP/SIPA

Au Stade de France,

Il n’attendait que ça, et nous aussi, on doit dire. Ecarté des terrains depuis le 4 août et la première journée de Ligue 1, Kylian Mbappé a enfin rejoué. Après avoir tenu tout le monde en haleine ces trois dernières semaines, son transfert au PSG a été officialisé à une heure et demie du coup d’envoi de France-Pays-Bas. Sa première libération de la soirée. La seconde lui a été offerte par Deschamps, qui l’a fait entrer à un quart de la fin du match face aux Pays-Bas (4-0). Et là…

« J’avais des fourmis dans les jambes !, a-t-il avoué après la rencontre. Être sur un terrain, c’est ce que je sais faire de mieux. C’est là où je suis le plus heureux. » Ça s’est vu, et on a été très vite rassuré. Le gamin n’a rien perdu de son coup de rein pendant l’été. Il a été un danger permanent - il est vrai face à une équipe carbo réduite à 10 -, et après un premier rush qui aurait mérité mieux que les bras de Cillessen, il a inscrit son premier but international dans les arrêts de jeu. Au terme d’une action où il a été beaucoup trop vite pour tout le monde, sauf Sidibé.

« J’ai beaucoup à apprendre, et beaucoup à prouver »

« Je ne sais pas ce que c’est exactement qu’une journée de rêve, mais oui, on s’en approche », a réagi Mbappé, qui n’a pas perdu non plus son aisance face aux micros. Même s’il est passé en zone mixte comme un boulet à minuit passé, on a quand même eu le temps de lui tendre la perche pour qu’il s’explique sur son choix d’aller à Paris.

>> A lire aussi: Mythe, réalité ou juste à la moitié… Kylian Mbappé au PSG, le choix du cœur?

Depuis quand il s’était décidé ? « Plusieurs semaines ». Pourquoi le PSG ? « C’était le projet qui me permettait de poursuivre ma progression tout en jouant, ce qui était mon principal critère, explique-t-il. Je vais être entouré de grands joueurs qui ont pour la plupart tout gagné au niveau national et pour certains au niveau européen. J’ai beaucoup à apprendre, et beaucoup à prouver. » Mbappé, c’est enfin sur le terrain que ça va se passer, et c’est tant mieux pour tout le monde.