JO 2024: C'est bien à Lima qu'aura lieu la désignation de la ville hôte

JEUX OLYMPIQUES Le phénomène climatique El Niño a un temps remis en cause la tenue au Pérou de la session extraordinaire qui décidera qui de Paris ou de Los Angeles sera désigné...

N.C. avec AFP

— 

Le géant français du luxe LVMH a officialisé lundi son soutien à la candidature de Paris à l'organisation des jeux Olympiques 2024

Le géant français du luxe LVMH a officialisé lundi son soutien à la candidature de Paris à l'organisation des jeux Olympiques 2024 — FRANCOIS GUILLOT AFP

La session du Comité international olympique (CIO), où sera désignée la ville hôte des Jeux 2024 entre Paris et Los Angeles, se tiendra bien à Lima du 13 au 17 septembre, a annoncé jeudi l'instance olympique. «Le Comité International olympique et le gouvernement péruvien ont confirmé aujourd'hui (jeudi) que les préparatifs de la Session du CIO prévue en septembre prochain à Lima se poursuivaient comme prévu», a écrit le CIO dans le communiqué.

>> A lire aussi: Los Angeles soupçonnée d'acheter des fans Facebook, ses dirigeants «pas surpris» que ça vienne de Paris

La tenue de la 130e session dans la capitale péruvienne avait été un temps remise en question, en raison des conséquences des intempéries mais aussi pour des raisons politiques et organisationnelles, le président du Comité national olympique, en charge de l'organisation, ayant été écarté de son poste.

Le CIO avait annoncé le 31 mars «surveiller de très près» la situation au Pérou. L'envoyé du CIO Alejandro Blanco avait ensuite rendu le 4 avril un avis favorable sur le maintien de l'événement à Lima, après s'être rendu sur place et avoir rencontré les autorités locales. «Cette décision (...) est aussi un témoignage de solidarité à l'égard du Pérou et de sa population», a déclaré jeudi le président du CIO Thomas Bach, cité dans le communiqué.

Double vote ou pas double vote ? 

«Le monde entier aura les yeux rivés sur Lima. Nous sommes convaincus que la tenue de la Session du CIO enverra un message fort au Pérou et au reste de la planète, à savoir que nous sommes prêts à accueillir le monde maintenant que la situation d'urgence est derrière nous», a souligné le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski, également cité dans le communiqué.

Le CIO avait accordé en décembre 2014 à Lima, aux dépens d'Helsinki, l'organisation de cette session décisive pour l'avenir du mouvement olympique. Le CIO pourrait, en effet, y organiser un double vote pour attribuer à la fois les JO 2024 et 2028, alors que les villes candidates se font de plus en plus rares face à l'énormité des budgets nécessaires.

De violentes pluies, dues au phénomène climatique El Niño, affectent depuis plusieurs semaines la région des Andes, dans le nord-ouest de l'Amérique latine. Elles ont aussi provoqué des inondations au Pérou, avec 101 morts et plus de 900.000 sinistrés.