Messi a inscrit un doublé pour le Barça contre Arsenal en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le 23 février 2016.
Messi a inscrit un doublé pour le Barça contre Arsenal en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le 23 février 2016. - Frank Augstein/AP/SIPA

C’était l’un des motifs d’espoir d’Arsène Wenger avant de se farcir le Barça en 8e de finale de la Ligue des champions. Lionel Messi, qui martyrise l’Europe depuis des années, n’avait jamais marqué un seul but contre son gardien, Petr Cech. Oui mais ça, c’était avant mardi soir. Lors du match aller disputé sur la pelouse des Gunners, l’Argentin a réparé cette anomalie. Deux fois, même. Sur son premier but, il reprend parfaitement une passe cadeau de Neymar… mais il fallait tout de même penser à cette mini-feinte de frappe pour mettre le gardien suédois à terre.

Messi a ensuite inscrit un deuxième sur penalty, provoqué par Falimini, entré en jeu 45 secondes plus tôt. 0-2 score final, voilà qui met le Barça dans une position idéale avant le retour au Camp Nou. Et Arsène n'a plus beaucoup d'espoir... 

Mots-clés :