Le comité directeur de l'Union cycliste internationale (UCI) a approuvé l'idée d'un audit indépendant pour étudier le rôle joué par sa direction dans l'affaire Armstrong, a annoncé jeudi soir la fédération.
Le comité directeur de l'Union cycliste internationale (UCI) a approuvé l'idée d'un audit indépendant pour étudier le rôle joué par sa direction dans l'affaire Armstrong, a annoncé jeudi soir la fédération. - Joel Saget AFP

Lance Armstrong, suspendu à vie pour dopage, ne peut pas participer à une randonnée cyclotouriste organisée par son ancien coéquipier George Hincapie à laquelle vont aussi s'aligner plusieurs anciens de l'équipe US Postal, a indiqué vendredi à l'AFP USA Cycling. Armstrong devait prendre part à la Gran Fondo Hincapie, une épreuve cyclotouriste de 128 km organisée samedi autour de Greensville (Caroline du Sud).

«La "Gran Fondo Hincapie" est un "événement" cycliste reconnu par USA Cycling et doit donc respecter le code mondial antidopage et la réglementation antidopage de la Fédération internationale (UCI), a expliqué la Fédération américaine de cyclisme. En conséquence, un athlète suspendu (pour dopage) ne peut pas prendre part à une telle épreuve et l'UCI a confirmé notre interprétation.»

La participation d'Armstrong «était destinée à remercier son bon ami, George»

Vainqueur de sept éditions du Tour de France, Lance Armstrong a reconnu en janvier 2013 lors d'une émission de télévision avoir eu recours au dopage. Il avait été suspendu à vie par l'Agence américaine antidopage (Usada) en août 2012 à l'issue d'une enquête de l'Usada qui avait mis en évidence qu'Armstrong avait bénéficié durant sa carrière «du programme de dopage le plus sophistiqué mis en place dans le sport».

Outre Armstrong et Hincapie, plusieurs anciens coureurs de l'équipe US Postal devenue ensuite Discovery Channel doivent participer à l'épreuve comme Kevin Livingston, Tom Danielson, Michael Barry et Christian Vande Velde, dont certains ont témoigné contre Armstrong. L'ancien «boss» du peloton mondial, âgé aujourd'hui de 43 ans, avait expliqué en début de semaine au site internet spécialisé Velonews que sa participation «était destinée à remercier son bon ami, George».

«Il nous a beaucoup aidé Anna (sa compagne) et moi pour Wapiyapi (une organisation caritative, NDLR) et je voulais lui renvoyer l'ascenseur. A propos des autres (anciens d'US Postal), je suis plus partagé», avait-il expliqué.

Mots-clés :