Affaire Touré: Le FC Nantes a un nouvel argument de poids

5 contributions
Publié le 28 octobre 2013.

FOOTBALL - Le FC Nantes va se servir de l'arrêt du Conseil d'Etat dans l'affaire Touré...

Les avocats du FC Nantes jouent sur du velours avec cet arrêt du Conseil d’Etat. Ils comptent bien le faire valoir dans l’affaire Abdoulaye Touré. Ce jeune milieu de terrain des Canaris était entré en jeu contre Bastia lors de la 1re journée de L1 alors qu’il était suspendu… les Corses avaient donc porté réclamation quelques jours plus tard. Les Nantais encourent le risque de perdre les trois points de leur succès. Toutefois, les avocats du FCN possèdent maintenant un double argument pour obtenir gain de cause.

L’avocat du FC Nantes aux anges

En plus de l’absence de notification (absence de lettre recommandée au joueur pour l’avertir de sa suspension) qu’ils brandissent depuis le début, ils vont se servir de l’arrêt du Conseil d’Etat dans l’affaire Occansey. «Touré a pris trois cartons jaunes, la sanction automatique c’est un match de suspension, explique maître Klatovsky, l’avocat du FCN. Mais si on applique la jurisprudence du Conseil d’Etat, la suspension est nulle car notre joueur n’a, en plus de n’avoir jamais été averti par lettre recommandée, jamais été entendu. Il n’a donc jamais pu se défendre.»

Klatovsky se montre encore plus confiant pour garder les trois points du succès: «Déjà qu’on avait un dossier solide, là, ça l’est encore plus! On va rajouter ça à notre dossier. Ce n’est que du bonheur.» Un avocat du sport, interrogé par nos soins, confirme: «Ce nouvel argument est imparable à terme pour le FCN. Le club nantais va obtenir l’annulation de la suspension, c’est certain.

David Phelippeau
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr