L’objectif est de définir « des priorités, une feuille de route et un calendrier communs ». Le gouvernement se réunit en séminaire ce dimanche après-midi pour préparer les grands chantiers d’ici à la fin de l’année.

Deux premiers exercices de ces réunions gouvernementales, se voulant plus ouvertes et informelles, l’un à Nancy fin juin, l’autre à l’Elysée à la rentrée autour d’Emmanuel Macron, ont été considérés comme utiles dans la coordination de l’exécutif.

Le projet de loi de finances au menu

Ces exercices « permettent notamment à chaque ministre d’avoir une vision globale de l’action gouvernementale », dixit l’entourage d’Edouard Philippe. Ce « point d’étape » hors de la « pression de l’actualité » s’ouvrira cette fois à Matignon, vers 16h30, et devrait durer trois heures.

>> A lire aussi : Tous les changements prévus dans le projet de budget 2018

En pleine bataille budgétaire, le projet de loi de finances (PLF) et son pendant pour la Sécurité sociale, le PLFSS, devraient occuper le menu de la rencontre. L’exécutif devrait aussi aborder sa deuxième grande loi de « transformation » économique et sociale, à savoir la réforme de l’assurance chômage, de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Dernier grand chantier en gestation : le « plan étudiant », préparé dans le sillage de la future réforme des règles d’inscription à l’université, qui enterrera le système du tirage au sort conçu lors du précédent quinquennat socialiste.