Près de trois foyers français sur quatre sont équipés d'au moins un ordinateur et lorgnent de plus en plus sur les tablettes multimédia, illustrant une tendance au "multi-équipement" qui se développe au sein des familles, selon une étude Médiamétrie et GfK publiée jeudi.
Près de trois foyers français sur quatre sont équipés d'au moins un ordinateur et lorgnent de plus en plus sur les tablettes multimédia, illustrant une tendance au "multi-équipement" qui se développe au sein des familles, selon une étude Médiamétrie et GfK publiée jeudi. - Emmanuel Dunand afp.com

Anaëlle Grondin

Vous avez du mal à vous endormir le soir? Votre smartphone ou tablette tactile pourrait en être la cause. Des chercheurs du Lighting Research Center au Rensselaer Polytechnic Institute, dans l'Etat de New York, ont publié une étude dans la revue Aplied Ergonomics selon laquelle la lumière émise par les écrans de ces appareils peut affecter la mélatonine, qui régule les rythmes chronobiologiques. Cette hormone, produite en réponse à l’obscurité par la glande pinéale située à l’arrière du cerveau, est indispensable pour le sommeil.

Les chercheurs ont analysé les taux de cette hormone chez 13 personnes (des adolescents en majorité), à qui ils ont demandé de regarder des vidéos, jouer à des jeux ou lire sur un écran rétroéclairé dans l’obscurité. «Notre étude montre qu'une exposition de deux heures à la lumière d'appareils rétroéclairés peut supprimer la mélatonine d'environ 22%», indique Mariana Figueiro, qui a dirigé les recherches. La lumière de ces nouveaux écrans perturbe donc la sécrétion de l’hormone du sommeil et peut vous faire passer une mauvaise nuit. C’est précisément la lumière bleue, émise par les diodes électroluminescentes (LED) utilisées pour le rétroéclairage, qui pose problème.

Pour éviter de voir votre sommeil perturbé, les auteurs de l’étude conseillent de  «réduire au maximum la luminosité» de votre smartphone ou tablette une fois la nuit tombée et de «limiter leur utilisation avant l’heure du coucher». Vérifier ses e-mails, surfer sur Facebook ou Twitter le soir avant de dormir n’est donc pas recommandé. Autre solution: elles sont peu glamour, mais des lunettes oranges, capables de filtrer la lumière bleue, existent.

En mai 2011, des chercheurs suisses avaient également constaté une perturbation des cycles biologiques à la suite d’expositions à des écrans LED d’ordinateurs le soir.