Surfer sur Internet, lire ses e-mails, indiquer sur les réseaux sociaux où vous êtes en train de vous dorer la pilule… Vous êtes nombreux en France à vouloir rester connectés pendant les vacances, selon un sondage paru en juin dernier. Certains choisiront de le faire via leur smartphone, d’autres emporteront leur ordinateur portable ou se rendront dans des cybercafés.
20 Minutes vous rappelle les règles de base pour éviter que vos données (mots de passe, informations confidentielles) ne soient volées lorsque vous êtes loin de chez vous.

Si vous emportez votre netbook

Lorsque vous vous connectez à l’Internet depuis votre ordinateur portable dans une chambre d’hôtel (c’est le cas aussi pour un cybercafé) et que vous entrez identifiants et mots de passe, vérifiez que l’URL commence par «https» et non simplement «http».  Dans la barre d’adresses du navigateur l’indication «https», parfois accompagnée d’une icône représentant un verrou cadenassé, doit apparaître clairement. Ce «s» en plus signifie que la connexion au site web est cryptée et sécurisée.

Evitez de vous connecter à des réseaux publics sans fil non sécurisés, sur lesquels aucun mot de passe n’est demandé pour pouvoir avoir accès à Internet. Par ailleurs, n’utilisez jamais de coordonnées bancaires via une telle connexion.

Au cybercafé

N’oubliez pas de vous déconnecter des sites sur lesquels vous surfez  avant de fermer les fenêtres/onglets (boîtes mail, Twitter, Facebook)… Si vous ne le faites pas, la personne qui prendra votre place et ouvrira le navigateur sera toujours connectée sur votre session et pourra avoir accès à toutes vos informations.

Gardez à l'esprit qu'un ordinateur dans un cybercafé peut être infecté par des logiciels espions. Un «keylogger», par exemple, permet d'enregistrer la frappe au clavier, et de récupérer mots de passe et informations bancaires. Ainsi, il est fortement déconseillé de consulter son compte en banque sur un ordinateur public.

Sur certains sites, la case «se souvenir de moi» est cochée automatiquement. Si vous vous connectez depuis un ordinateur public, il est impératif de «décocher» cette case avant de cliquer machinalement pour valider vos identifiants et mots de passe. Avant de quitter un cybercafé, veillez également à supprimer les cookies et l’historique dans les paramètres du navigateur utilisé (Internet Explorer, Firefox, Chrome…)

Pour protéger vos e-mails

Cela peut être utile d’adopter «l’authentification à deux facteurs». En plus du mot de passe, un code secret est envoyé sur votre téléphone mobile. Lorsque la fonction est activée, ce code est alors nécessaire pour avoir accès à la messagerie électronique. Cette option est disponible dans les paramètres de Gmail mais aussi sur Hotmail et Facebook.

En cas de vol de votre appareil

Pour être sûr que les données que vous avez stockées sur votre téléphone ne puissent pas être accessibles par un tiers en cas de vol, téléchargez des applications contre le vol. Certaines sont capables de bloquer le téléphone à distance, le géolocaliser (GadgetTrak ou Private-I pour iPhone, ou Prey qui fonctionne sous Android par exemple) ou encore prendre une photo du voleur (iGotYa).

Mettez un mot de passe sur vos appareils (tablette tactile, ordinateur portable, téléphone) si vous les emportez avec vous et qu’ils contiennent des données que vous ne souhaitez partager avec personne d’autre.  Les informations qui y sont stockées sont en danger car elles peuvent être récupérées et exploitées, notamment à des fins d'usurpation d'identité.

Revoyez vos mots de passe déjà existants et assurez-vous qu’ils sont vraiment fiables et difficiles à trouver. Il est conseillé d’utiliser des lettres et des chiffres à la fois, pour qu’ils soient plus robustes. Une étude récente montre que le mot de passe le plus utilisé sur les iPhone est 1234. Vous pouvez consulter à cette adresse les mots de passe les plus courants et donc à éviter. Par ailleurs, beaucoup de personnes utilisent toujours le même mot de passe pour être sûr de ne pas l’oublier, mais il est recommandé d’en utiliser un différent pour chaque site.

Chiffrez vos données. Ainsi, si votre appareil est volé ou perdu, personne ne pourra avoir accès à vos données confidentielles. Des logiciels de cryptage gratuits existent et le site Tom’s Guide propose son top 10. La référence dans ce domaine s’appelle TrueCrypt.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.