Ouragan Irma: Sur les réseaux sociaux, la recherche de proches s’organise

SOLIDARITE Plusieurs pages et un hashtag servent à regrouper les avis de recherche sur Saint-Martin et Saint-Barthélemy…

O. P.-V.

— 

Saint-Martin, le 6 septembre 2017.

Saint-Martin, le 6 septembre 2017. — Hollandse Hoogte/SIPA

  • Des pages Facebook centralisent les demandes d'aide et les besoins matériels sur place.
  • #RechercheIrma est également utilisé sur Twitter.

« Est-ce que quelqu’un arrive à joindre sa famille là-bas ? » Depuis le passage de l’ouragan Irma sur les Antilles françaises, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, où il a fait au moins 9 morts, 112 blessés et 7 disparus, les réseaux sociaux servent à transmettre les avis de recherche officieux des locaux qui n’ont pas encore donné de nouvelles à leurs proches.

>> A lire aussi : VIDEO. Ouragan Irma : Bilan, secours, trajectoire… Le point sur la situation dans les Caraïbes

Sur Facebook, qui avait activé son « safety check » à la suite du passage du cyclone, deux pages, une pour Saint-Barth et une pour Saint-Martin, ont été créées pour centraliser les demandes, qui affluent toutes les heures et poussent à l’entraide entre internautes inquiets.

« Pas vraiment de canal "officiel" qui tient tout le monde au courant »

La majorité des messages sont des avis de recherches, d’autres proposent d’acheminer des médicaments dès que possible (« si quelqu’un peut voir quelles sont les priorités en médicaments ? »), certains font l’inventaire des refuges disponibles, d’autres encore anticipent le passage de José, autre ouragan de moindre intensité qui suit Irma.

>> A lire aussi : Ouragan Irma: «Je n'ai pas eu de nouvelle de mes journalistes pendant 48 heures»

Pascal Grumel, le créateur de la page Facebook concernant Saint-Martin (qui rassemble 4.000 personnes, presque 7.000 pour celle sur Saint-Barth), a expliqué à France O avoir pris cette initiative car « il n’y a pas vraiment de canal "officiel" qui tient tout le monde au courant des infos majeures ». sans nouvelles de son frère au lancement de la page, il a pu être rassuré jeudi et le faire savoir sur le réseau social.

Le hashtag #RechercheIrma pour retrouver ses proches

L’association Volontaires internationaux en soutien opérationnel virtuel (Visov) a eu une idée similaire avec son formulaire de recensement des personnes recherchées, diffusé sur Facebook.

>> A lire aussi : Ouragan Irma: Comment les victimes vont-elles pouvoir être indemnisées?

Sur Twitter, la solidarité a joué à travers le hashtag #RechercheIrma pour regrouper les demandes.

Dans un autre registre, le milliardaire Richard Branson, fondateur de Virgin, a usé de Twitter pour donner des nouvelles depuis sa propriété dans les îles Vierges britanniques, après s’être réfugié dans « la cave à vin » avec son équipe.