Google: L'Europe pourrait infliger une amende de plus d'1 milliard d'euros au géant américain

IMPOTS Bruxelles rendra sa décision cet été au sujet de la firme californienne, soupçonnée d’avoir favorisé son service de comparaison de prix « Google Shopping »…

20 Minutes avec agences

— 

L'amende pourrait atteindre jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires de la firme californienne.

L'amende pourrait atteindre jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires de la firme californienne. — M. Lennihan/AP/SIPA

La Commission européenne pourrait infliger une amende record à Google dans les semaines à venir. L’UE reproche au géant américain un abus supposé de position dominante, afin de favoriser son service de comparaison de prix « Google Shopping ».

L’amende pourrait atteindre jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires de la firme californienne et certainement dépasser le milliard d’euros. Pour rappel, Google a empoché 90,3 milliards de dollars en 2016. « Nous nous dirigeons vers une décision cet été », a affirmé une source européenne proche du dossier.

>> A lire aussi : Google: Le Conseil d'Etat se penche sur le droit à l'oubli

« Google a marginalisé la concurrence »

La Commission soupçonne le géant d’internet d’avoir systématiquement favorisé « Google Shopping » dans ses résultats. Selon Bruxelles, « le comportement de Google (…) a affaibli, voire marginalisé la concurrence exercée par ses concurrents les plus proches ».

Les premières accusations de la Commission datent de 2015. « Nous pensons que ces affirmations sont erronées du point de vue des faits, du droit et de l’économie », avait répondu dans un billet de blog Kent Walker, vice-président de Google.

>> A lire aussi : Android: Google rejette les accusations de Bruxelles d'abus de position dominante

Deux autres enquêtes

Google reste sous le coup de deux autres enquêtes de la Commission pour abus de position de dominante : la première concerne sa plate-forme publicitaire AdSense, la seconde son système d’exploitation Android.

Mots-clés :