L’ex-miss France Sonia Rolland raconte avoir reçu des menaces de mort de «partisans FN» après son élection

MENACE Dans un long message Facebook, Miss France 2000 est revenu sur les lettres de menaces de mort et d’insultes qu’elle a reçues de «partisans FN» juste après son élection...

M.F

— 

Dans un long message Facebook, Miss France 2000 Sonia Rolland a dévoilé les lettres de menaces de mort et d’insultes qu’elle a reçues de « partisans FN » juste après son élection.

Dans un long message Facebook, Miss France 2000 Sonia Rolland a dévoilé les lettres de menaces de mort et d’insultes qu’elle a reçues de « partisans FN » juste après son élection. — Capture Facebook

« Sale négresse » inscrit sur sa voiture, de la « merde » dans des lettres… En l’an 2000, juste après son élection en tant que Miss France, Sonia Rolland aurait vécu un véritable enfer. Dimanche 30 avril, une semaine avant le second tour de l’élection présidentielle, elle a tenu une seconde fois, à revenir sur ces incidents en s’exprimant sur les réseaux sociaux.

À lire aussi: «Stop, basta»... Victime de chants racistes, Muntari quitte la pelouse de Cagliari

« On a rayé/inscrit sur ma voiture "sale négresse", sur mon paillasson je retrouvais de la merde de chien ainsi que sur la poignée de porte de mon appartement », raconte Sonia Rolland sur Facebook, affirmant que ces attaques venaient de partisans FN. Elle poursuit : « Dans des lettres m’étant adressées, les auteurs prenaient le temps d’y mettre de la merde (oui oui de la vraie) en inscrivant "voilà ce que je vois quand je te vois à la télé… retourne dans ton pays".» En tout, l’ex- Miss France explique avoir reçu plus de 2.000 lettres d’insultes et de menaces de mort.

Faire barrage au Front national

Si elle reconnaît ne pas en avoir parlé avant afin de « ne pas offrir une tribune à cette minorité de haineux », l’ex-Miss France sent que la situation a changé en 17 ans. « Avec le temps la discrimination s’exprime de manière totalement décomplexée », analyse celle qui compte aujourd’hui faire entendre sa voix pour faire barrage au Front national. « Le visage paraît plus sympathique (…) mais les idéaux du FN et de ses partisans sont toujours aussi nauséabonds », lâche-t-elle avant de conclure : « Le 7 mai j’irai voter contre Marine Le Pen parce que j’aime mon pays ».

Après ce post liké plus de 140.000 fois, Sonia Rolland a reçu de nombreux messages de soutien de la part des internautes : « Il était temps, en effet, de témoigner et de montrer que vous représentez la France belle, intelligente et qui a du cœur et de la classe », « bravo Sonia pour le courage », « c’est triste et écœurant ce qui vous est arrivé ».