Tour de France 2020 : « Pas l'équipe pour lutter »... Alaphilippe confirme qu'il ne visera pas le général

CYCLISME Julian Alaphilippe mise plutôt sur une (des?) victoire(s) d'étape

W.P.

— 

Julian Alaphilippe au premier plan
Julian Alaphilippe au premier plan — REX/SIPA

Avec Julian Alaphilippe, il ne faut jamais dire jamais. L’année dernière, il a paradé x jours en jaune sur les routes du Tour de France, suivi les grimpeurs dans les hauteurs et même claqué un contre-la-montre devant des observateurs médusés. Alors quand Alaph' dit qu’il ne se croit pas en mesure de répéter l’exploit de 2019 comme il le fait ce mercredi dans L'Equipe, on se réserve le droit d’en douter un tout petit peu : « En 2019, c’était un Tour exceptionnel, sans doute. On n’a pas l’équipe pour lutter pour le classement général, et moi je ne l’ai pas en tête, je ne vais pas me préparer pour ça. Le but est de faire un beau Tour, mais ne pas le finir épuisé, car j’ai d’autres objectifs après : le championnat du monde et les classiques. »

Pour les Mondiaux de cyclisme, il faudra attendre fin septembre. Les classiques arrivent en revanche bien plus vite avec une remise en selle sur les Strade Bianche samedi et Milan-San Remo le week-end suivant. Deux courses que le Français avait gagnées en 2019.