Tour de France: «Ça me fait rigoler», Alaphilippe réagit aux éventuelles suspicions après ses surprenantes performances

CYCLISME Le maillot jaune, vainqueur surprise du contre-la-montre vendredi, sait que cela fait partie du métier

N.C. avec AFP

— 

Julian Alaphilippe sur le podium du maillot jaune, le 19 juillet 2019 à Pau.
Julian Alaphilippe sur le podium du maillot jaune, le 19 juillet 2019 à Pau. — Marco Bertorello / AFP

La performance de Julian Alaphilippe dans le contre-la-montre de Pau, vendredi, a bluffé tout le monde. Les spécialistes savaient que le porteur du maillot jaune pouvait bien s'en sortir, étant donné le tracé très vallonné, mais pas jusqu'au point de mettre 14 secondes dans la vue à Geraint Thomas. Et comme c'est souvent le cas dans le vélo, la suspicion n'est jamais très loin de l'étonnement. 

On notera par exemple la petite phrase d'Alexandre Vinokourov, le manager d'Astana, rapportée par L'Equipe ce samedi: «C'est vraiment surprenant, très surprenant. Je sais bien qu'un Maillot Jaune transcende, mais je ne savais pas qu'il faisait voler.»

Le peloton du Tour de France attend maintenant de voir si la folie Alaphilippe va résister à la très haute montagne. Les arrivées en haut du Tourmalet, samedi, puis du Prat d'Albis, dimanche, vont être riches en enseignements. En tout cas, l'intéressé, lui, se moque des doutes naissant chez certains et qui pourraient se renforcer s'il conservait le maillot jaune à l'issue du week-end pyrénéen.

«Quand on réussit, ça fait forcément parler»

«Je suis là pour faire du vélo, le reste ça me fait rigoler, a réagi Julian Alaphilippe, interrogé vendredi sur le sujet. Je ne pense pas du tout à cela, je ne suis pas là pour répondre à ça. Je sais le travail que j'ai fait pour en arriver la, j'en suis le premier étonné».

«Si cela crée de la suspicion, c'est comme ça. Quand on réussit, ça fait forcément parler, ça crée de la suspicion, a-t-il poursuivi. Si j'étais lanterne rouge, il n'y en aurait pas. Cela crée des discours, mais moi je suis la pour faire du vélo et je prends du plaisir, le reste ça me fait rigoler».