Roland-Garros: Le programme du jeudi 8 juin (demi-finales)

TENNIS C’est le jour des dames à Paris…

J.L.

— 

Le pouce bien levé pour Simona Halep.
Le pouce bien levé pour Simona Halep. — David Vincent/AP/SIPA

De notre envoyé spécial,

Les Français pas encore éliminés

Vous vous attendiez à lire aucun ? Et bien non, bande d’ignares. Pour trouver du Français sur les terrains de Roland, il suffit de sortir des tableaux principaux au goût de caviar pour aller un peu mouiller la chemise dans les autres catégories. Par exemple, le petit Clément Tabur, dernier Français engagé chez les juniors un an après le titre de Blancaneaux. Tabur affrontera l’Espagnol Fokina sur le 2 vers 13h. Venez nombreux, si vous n’êtes pas déjà sur le 6 à supporter notre champion de tennis en fauteuil, Stéphane Houdet.

Les favoris en lice

Un certain nombre, par essence, puisque jeudi, c’est le jour des demi-finales dames, sur le Central. La jeune sensation lettone Ostapenko face à la tombeuse de Mladenovic, la Suissesse Timéa Bacsinszky, puis la Roumaine Simona Halep, passée tout près du drame en quarts, opposée à Pliskova. La 2e joueuse mondiale contre sa poursuivante, c’est ce que Roland pouvait offrir de mieux chez les dames.

Le match à ne pas rater

Pour les vieux, les nostalgiques, ou les deux, rendez-vous sur le Suzanne-Lenglen en début d’après-midi pour une affiche qui sent bon les 90’s. Grosjean-Llodra d’un côté, Corretja-Gaudio de l’autre, c’est l’heure de prendre une revanche. Les vrais n’ont toujours pas digéré cette demi-finale perdu par Seb Grosjean contre Alex Corretja en 2001, un match que le Français n'avait jamais commencé. C’est le moment de laver l’affront.

Le point météo

Enfin le retour de la chaleur Porte d’Auteuil, où on annonce un joli 27 degrés jeudi malgré les nuages. Pas de soucis en perspective, les demi-finales iront au bout.

Le tweet du jour

Guga recevra la bague du champion 20 ans après son épopée inoubiable à Roland-Garros. Je vous préviens, ça va chialer dans les gradins.

Le pronostic à la con de la rédac’

Ostapenko en finale, ça valait combien chez les parieurs au début de la quinzaine ?