Fed Cup: En mode 300... Yannick Noah part au front avec seulement trois guerrières

TENNIS Yannick Noah ne peut pas compter sur Caroline Garcia, entre autres…

A.F.

— 

Alizé Cornet
Alizé Cornet — Jean-Francois Badias/AP/SIPA

Le capitaine de l’équipe de Fed Cup Yannick Noah n’a pris que trois joueuses pour affronter la Suisse les 11 et 12 février à Genève :  Alizé Cornet (44e mondiale), Kristina Mladenovic (51e), et Pauline Parmentier (63e).

Noah a été confronté au refus de sélection de deux joueuses, Caroline Garcia (25e) et Océane Dodin (66e), préférant se concentrer sur leur carrière individuelle respective plutôt que sur la Fed Cup, et a voulu « marquer le coup » en se passant d’une quatrième joueuse, a-t-il dit mercredi à Tokyo, en marge du match de Coupe Davis Japon-France.

« Caroline et Océane privilégient leurs carrières individuelles, mais nous, on joue en équipe et donc on y va avec celles qui veulent jouer en équipe », a expliqué Noah.

Cette décision est tout à fait réglementaire mais elle signifie qu’une joueuse devra jouer un match de plus (en simple ou en double) ce qui, physiquement, peut être plus éprouvant pour les joueuses au vu du calendrier qui les attend avec notamment la saison sur terre battue qui commence début avril avec le tournoi de Charleston.

« J’espère que ça va changer. Je pense que jouer en Fed Cup ne va pas à l’encontre de leur carrière. On peut leur apporter quelque chose qui peut les aider pour la suite. Elles ont une vision qui est différente », a déclaré le vainqueur de Roland-Garros 1983.