Pollution: Jo-Wilfried Tsonga, éliminé à Pékin après un léger malaise

TENNIS Le joueur de tennis français a été battu par Andreas Haider-Maurer...

A.M. avec AFP

— 

Jo-Wilfried Tsonga à pékin, le 5 octobre 2015.
Jo-Wilfried Tsonga à pékin, le 5 octobre 2015. — GREG BAKER / AFP

Il faut croire que le Français préfère l'air pur. Et s'adapte plutôt mal à celui extrêmement pollué de Pékin. Lundi, Jo-Wilfried Tsonga, 16e mondial, a fait appel à un médecin après avoir été pris d'étourdissements au second set, et a été piégé dès le 1er tour du tournoi de Pékin par l'Autrichien Andreas Haider-Maurer (7-6, 6-2).

Une défaite peut s'expliquer par la défaillance physique qu'a connue le Français dans le deuxième set: il a chancelé sur un point, pris un temps mort et fait venir un médecin qui a vérifié ses battements cardiaques au stéthoscope et lui a donné des médicaments. «J'étais comme étourdi», a confié Tsonga après la rencontre. «C'est arrivé comme ça, subitement, après une course. Je suis revenu jouer un retour et me suis senti un peu étourdi. J'espère que ce n'est rien d'important.»

 

La tête de série N.8 a refusé de mettre ce malaise sur le dos de l'air notoirement pollué de la capitale chinoise, et classé comme «très malsain» par les autorités lundi. «Je ne sais pas», a-t-il répondu, interrogé sur une éventuelle causalité entre la pollution et son malaise. «Vous savez, je ne peux pas calculer moi-même s'il y a assez d'oxygène pour moi ou pas. Je joue juste au tennis. Aujourd'hui, j'avais un adversaire, il a juste été meilleur que moi», a-t-il relativisé. Tsonga restait sur un quart de finale à l'US Open et un titre à l'Open de Moselle de Metz, en septembre.