Roland-Garros: Gilles Simon agacé par les questions sur son dos

TENNIS Le Français a remporté son premier tour contre Lucas Pouille ce lundi...

N.C.

— 

Gilles Simon lors de son match du 1er tour (victorieux) de Roland-Garros contre Lucas Pouille, le 25 mai 2015.
Gilles Simon lors de son match du 1er tour (victorieux) de Roland-Garros contre Lucas Pouille, le 25 mai 2015. — Christophe Ena/AP/SIPA

Gilles Simon va mieux, merci pour lui. Et si vous pouviez arrêter de lui parler de son dos et de ses cervicales endolories, maintenant, ce serait gentil. Après son premier tour victorieux contre Lucas Pouille (3-6, 6-1, 6-2, 6-4), ce lundi, le numéro 1 français s’est montré un peu énervé par les questions sur sa forme physique. A la première, il a gentiment répondu que « ça a été », et qu’après « quelques inquiétudes en début de match », il en a « mis plus dans ses frappes à partir du 2e set que ça a tenu ».

>> Pour tout savoir de cette journée de lundi à Roland-Garros, c’est par ici

A la seconde, le ton s’est voulu beaucoup plus ferme. « J’en ai marre qu’on me pose la question. On m’en parle 15 fois par jour… Comme tout le monde, ça me crispe un peu. De toute façon si je vais sur le terrain c’est que ça va », a-t-il fait savoir. C’est que l’on s’inquiétait quand même un peu pour « Gillou », pas très loin de renoncer à Roland. Il avait ensuite dit qu’il se sentait « prêt ». Tout le monde n’était pas obligé de le croire, mais maintenant le message semble bien passé.