Roland-Garros: Amandine Hesse «va s'offrir une veste en cuir» pour fêter sa qualification

TENNIS La jeune Française a réalise LA perf' de la journée...

N.C.

— 

Amandine Hesse, 22 ans, a réalisé une belle performance en se qualifiant pour le 2e tour de Roland-Garros, le 25 mai 2015.
Amandine Hesse, 22 ans, a réalisé une belle performance en se qualifiant pour le 2e tour de Roland-Garros, le 25 mai 2015. — DOMINIQUE FAGET / AFP

L’intime court numéro 7 a vibré ce lundi matin. Même depuis une salle de travail du court Philippe-Chatrier, de l’autre côté de l’allée, on n’entendait que les « Amandine, Amandine » qui descendaient de ses tribunes. La raison ? La belle perf' d’Amandine Hesse, jeune Française de 22 ans classée 272e mondiale, qui est venue à bout de Jarmila Gajdosova, 53e à la WTA. Après la perte du premier set, la jeune femme du Tarn-et-Garonne a retourné la situation à son avantage (2-6, 6-3, 6-2) et enflammé le public… où il n’y avait pas que des inconnnus. « Il y avait ma famille, mes sœurs, mes beaux-frères, mes petits neveux, ma tante. Ils ont beaucoup crié aujourd’hui et cela m’a aidée », raconte-t-elle, grand sourire aux lèvres.

 

Dans le sillage de ce clan sympathique, tout le public s’y est mis. « C’est vrai, tout le monde m’a encouragé, et ça m’a portée. J’ai quand même essayé de rester calme, les pieds sur terre », explique-t-elle. Ce qu’elle a réussi en ne tremblant pas un seul instant au moment de conclure dans le troisième set.

>> La journée à suivre en direct par ici

Elle qui reconnaît « avoir pleuré de joie » en recevant son invitation a rempli son contrat : « Je voulais absolument passer un tour. Maintenant, je ne me fixe plus de limites. Je suis là pour profiter et jouer des matchs ». Le prochain sera contre une sacrée cliente, Samantha Stosur, 22e mondiale et ancienne finaliste Porte d’Auteuil. Même si la logique était cette fois respectée, Amandine Hesse ne sera pas trop déçue. Elle a déjà une petite idée de ce qu’elle fera des 50.000 euros promis à celles qui atteignent le 2e tour. « Ça va être une super aide pour la suite, je vais pouvoir investir pour avoir un entraîneur à temps plein. Et puis… Je m’étais dit que si je gagnais aujourd’hui j’allais m’offrir une veste en cuir », avoue-t-elle en rigolant. Et elle sait même déjà la marque.