Affaire Laporte-Altrad : Bernard Laporte va proposer sa « mise en retrait » de la présidence de la FFR

RUGBY Le président de la FFR, Bernard Laporte, condamné pour corruption, va proposer jeudi sa « mise en retrait », en attendant l’appel de sa condamnation

20 Minutes avec AFP
Bernard Laporte lors de son procès pour corruption.
Bernard Laporte lors de son procès pour corruption. — Alain JOCARD

Bernard Laporte de plus en plus isolé. Le président de la Fédération française de rugby proposera jeudi à la ministre des Sports « sa mise en retrait » de ses fonctions en attendant son procès en appel, a annoncé lundi soir la FFR. Il a été condamné mardi dernier à deux ans de prison avec sursis pour corruption. 

Bernard Laporte proposera en outre à Amélie Oudéa-Castéra son remplacement provisoire par un président délégué, a indiqué la Fédération dans un communiqué à la suite d’un Bureau fédéral. La ligue nationale de Rugby, et le comité d’éthique de la Fédération avaient demandé à Bernard Laporte de démissionner de son poste.