UBB: Le coach de Castres Christophe Urios futur manager de l'Union Bordeaux-Bègles

RUGBY Il a signé un contrat de quatre ans avec le club girondin…

Clément Carpentier

— 

Christophe Urios, le futur manager de l'UBB.
Christophe Urios, le futur manager de l'UBB. — Pascal GUYOT / AFP
  • Christophe Urios sera le manager de l’UBB à partir de la saison prochaine. D’ici là, c’est Joe Worsley, le coach de la défense, qui va assurer l’intérim.
  • L’actuel entraîneur de Castres s’est engagé pour quatre ans avec l’Union Bordeaux-Bègles.

« Je crois que j’ai recruté le meilleur manager français », derrière les micros, tout sourire, Laurent Marti ne boude pas son plaisir. Il vient d’officialiser l’arrivée de Christophe Urios en tant que manager de l’Union Bordeaux-Bègles à partir du 1er juillet 2019. Un vrai coup de maître pour le président de l’UBB après le limogeage surprise, il y a une semaine, de Rory Teague.

Champion de France avec Castres en juin dernier, Christophe Urios fait aujourd’hui l’unanimité dans le rugby français. Son nom était même murmuré pour prendre la tête du XV de France après la Coupe du monde 2019 au Japon. Mais il préfère pour l’instant poursuivre sa route en club en signant ce contrat de quatre ans avec l’UBB. D’ailleurs, Laurent Marti précise tout de suite : « Même si le président Macron me le demande, il ira au bout de son contrat et ne rejoindra pas les Bleus avant la fin de celui-ci ! » Le président bordelais ne veut surtout pas revivre la même expérience qu’avec Jacques Brunel.

En attendant l’arrivée de l’ancien entraîneur d’Oyonnax, c’est Joe Worsley qui va poursuivre l’intérim jusqu’à la fin de la saison « sauf si on se met à perdre six matchs d’affilée et que la mayonnaise ne prend pas », prévient tout de même Laurent Marti. L’Anglais, habituel coach de la défense, sera épaulé du staff actuel (Jean-Baptiste Poux, Luke Narraway et Brock James).

Marti reste muet sur le cas Rory Teague

Un staff qui reste donc en place malgré le départ de Rory Teague. Le président de l’UBB ne souhaite pas pour l’instant revenir publiquement sur les causes de cette séparation. « C’était une décision très difficile. Et puis, j’ai le respect de l’homme. Je ne veux pas exposer les raisons profondes d’autant plus que vous les connaissez au fond de vous mais vous voulez me les faire dire », avoue Laurent Marti.

En tout cas, les distensions entre les deux hommes ne dataient pas d’aujourd’hui même si le patron du club a souvent défendu son ex-coach. Entre ses relations humaines compliquées avec les salariés et les joueurs en coulisses et une équipe moins ambitieuse sur le terrain, la situation de Rory Teague devenait juste intenable.