Les infos immanquables de Roland-Garros: Herbert héroïque, future star à trottinette et les Mousquetaires en forme

TENNIS Tout ce qu'il faut retenir de cette deuxième journée à Roland

B.V.

— 

Pierre-Hugues Herbert après sa victoire face à Medvedev
Pierre-Hugues Herbert après sa victoire face à Medvedev — Philippe LOPEZ / AFP

Au boulot, au lycée ou juste pas devant votre télé ? 20 Minutes vous résume en cinq infos tout ce qu'il s'est passé ce lundi 27 mai à Roland-Garros.

La remontada du jour : Pierre-Hugues Herbert assomme Medvedev

En bons partenaires de double, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut font la même chose. Quand l'un gagne en cinq sets après avoir perdu les deux premiers le dimanche, l’autre l’imite le lundi. P2H est ainsi revenu de nulle part aujourd’hui face à un gros client, la tête de série n°12, Daniil Medvedev. Une belle bagarre qui tourne en faveur d’un Français, on commencerait presque à s’y habituer. « J’avais regardé le match de Nico [Mahut], et ça m’a aidé quand j’étais mené 2-0, a raconté le Français après coup. Je savais que je pouvais le faire. Au niveau émotionnel, c’est sûrement ma plus belle victoire en simple. »

La belle histoire du jour : Notre future star en trottinette

Elle s’appelle Diane Parry, a 16 ans, et vient à Roland-Garros « en trottinette ». Découverte du jour Porte d’Auteuil, la jeune Française (457e joueuse mondiale) a apporté beaucoup de fraîcheur en remportant son match du premier tour. « D’ordinaire, je viens en trottinette, mais là, c’est ma mère qui m’a amenée en voiture », a souri après le match celle qui vit juste à côté de Roland, à Boulogne-Billancourt. Du coup, c’est à la maison qu’elle pourra se reposer ce soir, avant son deuxième tour mercredi.

La séquence les papys font de la résistance : Tsonga et Gasquet au rendez-vous (Nadal et Djoko aussi, mais bon…)

On va pas se le cacher, on craignait le pire pour nos Mousquetaires Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet. Et on est (un peu) rassuré. Les deux hommes ont passé assez facilement le premier tour, respectivement face à Gojowczyk et Mischa Zverev. Ouf. Ah, et Nadal et Djokovic aussi ont gagné. Mais eux, on s’inquiétait moins.

Le conseil lecture du jour : Pour tout comprendre de l'histoire des wild-card

Si vous cherchez à comprendre comment sont reparties les wild-card (les invitations) dans le tableau principal de Roland-Garros, ce papier est fait pour vous.

Le point du jour : Quand Nadal canarde son adversaire

Ce n’est pas le plus beau, mais il nous a fait marrer. Plutôt que de smasher loin de son adversaire, Rafa Nadal a décidé de lui envoyer la balle dessus. Habile, Bill (ça doit piquer par contre).