ASSE-PSG: « Marquinhos est le capitaine de l'équipe »... Revivez la première conférence de presse de Pochettino

FOOTBALL Mauricio Pochettino va donner sa première conférence d'avant-match en tant qu'entraîneur du PSG

W.P.

— 

Mauricio Pochettino va s'installer sur le banc du PSG pour la première fois (comme entraîneur)
Mauricio Pochettino va s'installer sur le banc du PSG pour la première fois (comme entraîneur) — Darko Vojinovic/AP/SIPA

Conférence de presse du PSG

15h

16h10 : Fin de la conférence de presse. On attendra de voir ce que son PSG va donner on peut déjà affirmer que Tuchel était plus fort dans l'exercice médiatique. Beaucoup de détours, très peu de réponses frontales de la part de l'ancien capitaine du PSG. Bon, il vient d'arriver, il aura sûrement plus de choses à dire sur la durée.

16h04 : Verratti meneur de jeu? Pochettino tire un peu à côté.  « Comme je l'ai dit avant. Le football c'est un systèmle ouvert et dynamique. Et à chaque fois qu'on arrête le jeu les position varient et changent. Ca va dépendre de la position, de la hauteur, différente par rapport à la photo du début de match. Le football c'est dynamique, c'est du mouvement. Si on parle seulement d'une photo qui ne bouge pas c'est difficile d'expliquer ce qui se passe. »

16h02 : Sur Saint-Etienne. « On est très content de revenir à la compétition avec un club historique contre un entraîneur qu'on connaît et que je respecte beaucoup, je l'ai croisé en Premier League [Claude Puel]. C'est une équipe qui a des principes de jeu qui sont clairs et qui a des concepts très clairs. Ca va être un match dur et compliqué. »

16h01 : Bon, sachez que vous pouvez dire Pokétino et Pochétino. C'est Mauricio qui le dit.

15h58 : « Pour le PSG la Champions League c'est la compétiton la plus importante, mais les autres le sont aussi. C'est un grand challenge mais ça semble loin. Pour nous, l'important c'est de construire, de se connaître maintenant les fondations pour être confiants au moment d'affronter Barcelone. Quand tous les joueurs seront disponibles on aura un effectif d'une qualité extraordinaire et ils apporteront de la compétitivité pour construire quelque chose, pour gagner et aller loin. Evidemment Barcelone est un grand club et ça sera dur comme ça sera demain contre Saint-Etienne. »

15h53 : Les « top, top, top » de Tuchel me manquent un peu, je vous le cache pas.

15h48 : Sur Mbappé . « Ma première impression c'est que le PSG a un grand effectif mais ce n'est nouveau pour personne. Un effectif incroyable. Sur Kylian Mbappé, les grands joueurs comme lui peuvent jouer à différents postes. L'important ce n'est pas à quel point il commencera sur le terrain mais où il se trouvera pendant un match, comment il appréhendra l'espace, comment il va déborer, pour exprimer son potentiel. Kylian comme Neymar, sont des top joueurs. Et le défi c'est de les mettre dans les meilleures conditions. »

15h46 : « Vraiment j'ai beaucoup de flexibilité à l'heure de réfléchir pour atteindre une organisation qui puisse nous être profitable offensivement et défensivement. Si on va utiliser une ligne de 4 ou une ligne de 3 défenseurs, on s'adaptera en fontion. Dans le foot moderne il y a plus de flexibilité. Dans le foot aujourd'hui ça dépend aussi des joueurs à ta disposition. On va donner de la flexibilité et que le système sera là comme point de départ mais qui dépendra ensuite des joueurs sur le terrain.»

15h40: « C'est difficile de comparer Tottenham avec le PSG, d'être objectif parce qu'il y a encore des souvenirs dans mon coeur. Mais il est temps pour moi d'être à 100% avec le Paris Saint-Germain. »

« Le principal objectif c'est de gagner demain. N'importe quel grand joueur qui veut jouer au Paris Saint-Germain est le bienvenu. »

15h40: Mauricio qui applaudit son traducteur, au bout de sa vie le pauvre. Sachez qu'on vous fait une traduction maison parce qu'il est vraiment pas top, le pauvre.

15h35 : Neymar est-il le leader? « Quand Neymar sera de retour avec le groupe on verra d'abord dans quelle position on pourra trouver la meilleure version de Neymar. Je n'aime pas parler de système. C'est un point de partie, c'est une chose qui n'a pas de vie. On ne parle que d'organisation et de manière de réagir avec et sans le ballon. On va essayer de créer un système ou non seulement Neymar mais aussi les autres joueurs auront le meilleur rendement. Les leaders sont leaders. Chaque joueur a sa manière d'exprimer des caracréristique spéciales. Il est clair que plus on aura dans le vestiaire et dans les structures, mieux on fonctionnera. Dans ce sens je n'ai pas de doute en tant que club une grande force et énergie. »

15h32 : Le calendrier. « On va jouer 12 matchs en 50 jours. On sait que les exigences sont importantes. Ce qu'on fait, on s'appuie sur tous les départements du club pour optimiser les performances des joueurs. Je suis content avec l'aire médicale et performance du club. Logiquement, la responsabilité est nôtre maintenant qu'on est entré en poste sachant qu'on a un groupe de joueurs talentueux. On va faire le maximum pour faire face à ce calendrier. »

15h30 : Les rumeurs sur Messi. Très belle esquive de Mauricio : « Je suis très content d'être à Paris. Ca a toujours été un de mes objectifs et un rêve de pouvoir l'entraîner. Ca fait quelques jours que je suis là et je veux me concentrer sur mon adaptation à ce nouvel environnement, de prendre la mesure des choses et ces questions, on aura le temps d'y répondre dans l'avenir. »

15h28: Marquinhos toujours capitaine? Réponse de Pochettino : «Marquinhos est le capitaine de l'équipe sans aucun doute, et il continuera capitaine.» 

15h26 : « Réellement le père Noël a fait un grand travail et a été géénreux en me donnant l'opportunité de retravailler avac un club que j'ai connu il y a 20 ans. J'en profite pour remercier le président Nasser et Leonardo pour la confiance accordée. C'est un rêve pour moi de pouvoir rentrer à la maison. J'ai conscience que le défi est énorme, qu'il y a une grande pression parce que c'est l'un des plus grands clubs au monde. Pour le moment je dois m'adapter et commencer la compétition de la meilleure manière possible.»

15h25 : « Je pense que je comprends très bien ce qu'est le PSG, la classe de joueurs qu'on a dans le club, j'ai déjà travaillé avec des grands joueurs dans le passé et c'est un défi énorme de pouvoir entraîner Paris, une équipe avec un énorme potentiel. »

15h25: C'est parti pour la première conférence de presse de Pochettino.

15h20 : Allez, Mauricio en a fini avec PSG TV, il file à la conf de presse, celle avec les journalistes.

15h16 : « C'est une période d'adaptation, on apprend à se connaître. Il faut s'adapter rapidement à l'environnement, le nouveau club, une nouvelle culture. Pour moi, c'est comme un déjà-vu. Mais je suis si heureux car il est de notre responsabilité de s'adapter au club. »

15h13 : Arf évidemment j'ai un problème technique moment où Mauricio commence à parler. Mais en gros, Mauricio évoque son style; Il veut « gagner, mais pas seulement. Gagner avec style», dit-il au micro de la chaîne du PSG.

15h07 : On peut parler météo en attendant si vous voulez. Bon sang ça s’est rafraîchi…

15h05: Zzz...zzz...zzz...

15h01: AIE, AIE, AIE IL EST EN RETARD! Premier coup dur pour Pochettino comme entraîneur du PSG.

15h: La question c'est, Mauricio sera-t-il à l'heure? Il n'a plus qu'une minute pour ne pas être en retard.

14h55 : La première compo probable de la Pochette a de quoi surprendre, si on se fie à nos confrères de RMC. Verratti en 10?

 

14h50: Allez on prend l'antenne dix minutes avant la conf. On s'échauffe avant la conf pour éviter le claquage des doigts. Sinon ça va, vous? 

Ça y est, il est là. Mauricio Pochettino va répondre aux premières questions de journalistes en tant qu’entraîneur du Paris Saint-Germain à la veille du déplacement de ses nouveaux joueurs sur la pelouse de l’AS Saint-Etienne. L’Argentin, qui succède à Thomas Tuchel, aura pour première mission de remettre Paris à la place où on l’attend (question de moyens), c’est-à-dire à la première place du championnat. Ça, c’est pour l’évidence. Avant ça, on est curieux de savoir comment l’ancien coach de Tottenham va s’y prendre pour reprendre un groupe encore sonné par les fêtes et l’éviction de son prédécesseur. Quelles méthodes ? Quel schéma de jeu ? Quels choix ? Mais où est donc ornicar ? Autant de questions, qui, on l’espère, seront posées cet après-midi.

» Début de la conf à 15h, on sera là un peu avant pour ambiancer