Mercato Bordeaux : Basic s'en va, Elis s'engage et Vitinho attendu aux Girondins

FOOTBALL Les Marine et Blanc de Gérard Lopez se montrent très actifs sur le marché des transferts

Clément Carpentier
— 
Le Brésilien Vitinho va débarquer aux Girondins.
Le Brésilien Vitinho va débarquer aux Girondins. — DiaEsportivo/Action Plus/Shutter/SIPA
  • Les Girondins de Bordeaux s'activent pour refonder leur effectif lors de ce mercato estival. 
  • Alors qu'une dizaine de joueurs ont quitté le navire, le club comptera à la fin de semaine six recrues. 
  • D'ici mardi, le club pourrait encore accueillir un attaquant et un défenseur. Mais pour cela, il faudra dégraisser dans un premier temps. 

Si vous travaillez au service administratif, juridique ou encore à la cellule médicale des Girondins de Bordeaux, vous avez intérêt à être bien réveillé en ce moment. Comme prévu, les mouvements de joueurs se multiplient au Haillan ces derniers jours après le rachat du club fin juillet par Gérard Lopez. L’ancien président et propriétaire du LOSC avait prévenu, l’effectif doit subir un important lifting cet été. Il s’appuie pour ça sur son directeur technique, Admar Lopes, ancien bras droit de Luis Campos et reconnu pour ses qualités de recruteur hors pair.

Depuis le début du mercato, une dizaine d’éléments ont quitté les Marine et Blanc entre les joueurs en fin de contrat, les joueurs libérés ou prêtés (Sabaly, Carrique, De Préville, Poundjé, Sow, Mandanda, Lauray ou Ben Arfa). Pendant ce temps-là, le club a déjà annoncé l’arrivée de quatre recrues (Mangas, Mensah, Pembélé et Elis). Des jeunes joueurs à fort potentiel qui correspondent parfaitement au projet de trading sur lequel s’appuie Gérard Lopez. Mais surtout les choses vont encore s’accélérer dans les prochaines heures.

Vitinho, le gros coup du mercato ? 

Ce mercredi après-midi, Toma Basic va s’engager pour cinq ans avec la Lazio de Rome. Le jeune milieu de terrain croate rejoint l’Italie contre un chèque de 7 millions d’euros (plus un million d’euros de bonus). Les Girondins vont officialiser dans la foulée l’arrivée du milieu brésilien Fransergio pour les trois prochaines saisons (plus une en option). L’ancien joueur de Braga a effectué ce mercredi matin son premier entraînement collectif et devrait pouvoir jouer dès samedi du côté de Nice (17h). Son transfert est évalué à 5 millions d’euros.

Le club devrait également officialiser aujourd’hui ou demain, l’arrivée de Jean Onana comme l’a révélé RMC Sport. Le milieu de terrain arrive du Losc. Il a passé sa visite médicale avec succès mardi après-midi et attend désormais à l’hôtel de signer son contrat. Le club va débourser 2.3 millions d’euros (plus des bonus et un % à la revente) pour s’offrir le Camerounais. Il doit s’engager pour cinq ans selon L’Equipe.

Mais la recrue la plus attendue cette semaine, c’est le Brésilien Vitinho. Le jeune attaquant de 21 ans, encore à l’entraînement avec Paranaense ce mardi, devrait rallier la Gironde d’ici la fin de la semaine. Les Girondins pourraient avoir réalisé l’un des coups de ce mercato que ce soit sur un plan sportif ou financier. Les compliments sont nombreux sur ce dribbleur. Et surtout, le club ne devrait pas dépenser grand-chose pour se l’offrir. Selon les informations de 20 Minutes, Bordeaux devrait simplement payer sa clause de 3 millions d’euros et offrir une belle commission à ses agents. Loin des 10 millions d’euros de transfert évoqués au Brésil.

Admar Lopes attendu sur les départs 

Après ces arrivées, Admar Lopes ne devrait pas s’arrêter là. Le directeur technique bordelais cherche encore un défenseur central et surtout un attaquant. Mais pour réussir cela, les Girondins vont devoir vendre avant. Le départ de Yacine Adli vers le Milan AC se fait pour le moment attendre alors que le mercato refermera ses portes mardi à minuit. L’intérêt du club italien n’est peut-être pas aussi fort que les Girondins veulent le faire croire et le joueur ne souhaite pas à tout prix partir. Le milieu de terrain a d’ailleurs montré une toute autre attitude lors du dernier match contre Angers. Autre valeur marchande de l’effectif, Ui-jo Hwang mais le club a posé ses conditions : un transfert au minimum de 10 millions d’euros. Cela en a refroidi certains.

Admar Lopes, le nouveau directeur technique des Girondins.
Admar Lopes, le nouveau directeur technique des Girondins. - Panoramic

Enfin, les Girondins espèrent obtenir le départ de quelques joueurs en fin de contrat dans un an comme Briand, Bessilé, Benito et Pardo ou avoir des offres pour d’autres joueurs qui ne seront pas retenus (Mexer, Bellanova, Traoré…). Problème le marché reste atone et la question du salaire du joueur reste, lui, souvent une difficulté dans les négociations.