Equipe de France : Les Bleus tombent comme des mouches, départ pour Bucarest… Le journal des Bleus

FOOTBALL Tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité de l’équipe de France avec le café et le croissant

Aymeric Le Gall
— 
Après Marcus Thuram, Thomas Lemar a aussi dû quitter l'entraînement sur blessure jeudi.
Après Marcus Thuram, Thomas Lemar a aussi dû quitter l'entraînement sur blessure jeudi. — FRANCK FIFE / AFP

De notre envoyé spécial (bientôt) à Bucarest,

Il n’y a pas que France Télé qui a droit à sa bascule. Alors que le collègue William Pereira est rentré de Budapest jeudi matin, c’est au tour de votre serviteur de prendre la relève du côté de la Roumanie, pour vous préparer tout plein de papiers avant le match décisif de lundi face à la Suisse. D’ici là, voilà ce qu’il fallait retenir de l’actu des Bleus au lendemain du match nul face au Portugal.

Allo Didier, bobo…

Les Bleus termineront-ils cet Euro à onze ? Ne rigolez pas, on est très sérieux. Après les blessures de Lucas Hernandez et de Lucas Digne, son remplaçant en deuxième période face aux Portugais et obligé de céder sa place après seulement six minutes sur la pelouse, l’hécatombe continue chez les Bleus. Selon les informations du journaliste de L’Equipe présent à Budapest (nous, nous sommes rentrés jeudi matin à Paris), l’infirmerie tricolore compte deux nouveaux joueurs après l’entraînement du jour : il s’agit de Marcus Thuram, touché aux adducteurs et de Thomas Lemar, blessé lors d’un choc à l’entraînement. Heureusement que Deschamps pouvait embarquer 26 joueurs avec lui à l’Euro, mais vu que les gars tombent comme des mouches, ce n’est même pas certain que ça suffise.

Les Bleus enchaînent rapidement

Présent en conférence de presse après sa titularisation sur le flanc droit de la défense, Jules Koundé a évoqué le court temps de récupération des Bleus d’ici au 8e de finale contre la Suisse, lundi à Bucarest, en comparaison des Suisses qui auront eu une semaine complète pour préparer la rencontre. « C’est factuel, on peut considérer cela comme un désavantage, a-t-il commencé par dire. Mais le calendrier est comme ça. En plus le match contre le Portugal a été difficile, intense, encore dans la chaleur. Mais même avec trois jours en moins que les Suisses, on doit répondre présent. » #Pragmatisme

A nouveau un 4-2-3-1 face à la Suisse ?

Après le match face au Portugal, lors duquel Deschamps est revenu aux fondamentaux du Mondial 2018 en alignant une équipe en 4-2-3-1 avec Tolisso dans le rôle qui était celui de Matuidi (mais côté gauche) en Russie, il n’est pas impossible qu’on retrouve la même tactique, lundi, face aux Suisses. C’est en tout cas l’indice donné par notre confrère d’Eurosport, présent jeudi au dernier entraînement des Bleus à Budapest.

Le programme du jour

A l’heure où vous lirez ces lignes, les Bleus ne seront pas loin de quitter Budapest, direction Bucarest et les 8es de finale. On ne sait pas encore si l’entraînement du jour sera ouvert à la presse dans la capitale roumaine, mais si tel est le cas, on se fera évidemment un plaisir de vous apporter les dernières nouvelles toutes chaudes dans la journée vendredi