PSG-Barça : La remontada ? « Rien n’est impossible », annonce Ronald Koeman en conférence de presse

FOOTBALL L'entraîneur néerlandais pense que le début de match sera crucial pour espérer renverser le PSG mercredi 

A.L.G. avec AFP
— 
Ronald Koeman veut croire dans les chances de qualif de son équipe mercredi.
Ronald Koeman veut croire dans les chances de qualif de son équipe mercredi. — LLUIS GENE / AFP

Le vent de la remontada souffle-t-il dans le dos des Barcelonais à la veille d’affronter le PSG ? C’est ce que les journalistes ont demandé à leur entraîneur Ronald Koeman, présent en conférence de presse une heure avant celle de Mauricio Pochettino. Pour y répondre, le Néerlandais s’est évidemment appuyé sur le match de coupe contre Séville, renversé par ses joueurs au retour (3-0) après une défaite initiale 0-2 en Andalousie.

« Le match de Coupe nous a redonné énormément confiance. Mais on ne peut pas comparer une défaite 2-0 à l’extérieur à l’aller avec une défaite 4-1 à domicile. C’est bien plus compliqué, a-t-il nuancé. En plus, le PSG est un adversaire très fort, qui aspire à gagner la Ligue des champions. Pour espérer, il faudra être efficace, réaliste, mais on va essayer ! Rien n’est impossible. Le pire qui puisse nous arriver, c’est que demain, après le match, on se dise que l’on n’a pas donné le maximum pour se qualifier ou pour gagner ».

Un début de match crucial pour les Catalans

L’ancien joueur du Barça a évidemment eu droit à son lot de question sur Leo Messi. Pour lui, sans surprise, l’Argentin est la clé d’une hypothétique qualification en quart : « Si on espère remonter, on aura besoin de tous les joueurs à leur meilleur niveau. On en est capable, si Leo fait l’un de ses meilleurs matchs, alors tout est possible. C’est un joueur qui peut faire basculer n’importe quel match, à n’importe quel moment. »

« Mais ça ne dépendra pas que de Leo, a-t-il tout de même tempéré. Il y a d’autres joueurs aussi. Ça dépendra du début du match, si on est capable de rivaliser ». Sur ce point, Koeman est sur la même longueur d'onde que Pochettino. On vous conseille donc d’être devant votre télé (et devant le live de 20 Minutes) pile à l’heure pour être sûr de ne rien manquer.