PSG-Barça : « Shakira à la Jonquera », le PSG condamne la banderole déployée par des fans dans Paris

FOOTBALL La banderole déployée dimanche soir dans Paris par des membres des « Rebirth » suscite des commentaires de l’autre côté des Pyrénées

A.L.G.
— 
Gerard Pique et Shakira à l'US Open en 2019.
Gerard Pique et Shakira à l'US Open en 2019. — Don Emmert / AFP

C’est un grand classique avant chaque rendez-vous européen qui compte pour les supporteurs du PSG : le déploiement dans la capitale de banderoles d’encouragements en direction des joueurs et, le cas échéant, de messages piquants à destination de l’adversaire.

Sauf que l’une d’elle, posée par le groupe de supporteurs des « Rebirth » (qui a pris ses quartiers dans la tribune Bologne depuis près de deux ans) semble avoir crispé du côté de Barcelone, lundi, poussant même le Paris Saint-Germain à réagir auprès de nos confrères du Parisien.

Le PSG juge la banderole « totalement déplacée »

L’objet du courroux ? Une banderole « Shakira à la Jonquera », faisant un parallèle douteux entre l’artiste colombienne (et femme du défenseur central barcelonais Gerard Piqué) et la ville espagnole située au pied des Pyrénées et réputée pour être un haut lieu de la prostitution. Contacté par Le Parisien, le service de communication du PSG a assuré que le club « condamne fermement et sans ambiguïté » ce type de provocation « ridicule » et « totalement déplacée ».

Monnaie courante dans un milieu ultra adepte du millième degré et qui tape souvent sous la ceinture, ce message a d’autant moins plu à certains médias espagnols et aux fans de la chanteuse qu’il a été exhibé dans Paris à la veille de la journée internationale du droit des femmes.