PSG : La défaite contre Manchester United était « peut-être nécessaire », estime Thomas Tuchel

FOOTBALL Le coach allemand a aimé la réaction de son équipe contre Dijon 

N.C.

— 

Thomas Tuchel sur le banc du PSG lors du match contre Manchester United en Ligue des champions, le 20 octobre 2020.
Thomas Tuchel sur le banc du PSG lors du match contre Manchester United en Ligue des champions, le 20 octobre 2020. — VSPress/SIPA

Le PSG a repris les affaires courantes. Sonné par sa défaite à domicile par Manchester United pour entamer sa campagne de Ligue des champions, mardi, le club parisien a réagi en battant facilement Dijon samedi soir (4-0). C'est toujours plus facile à dire après coup, mais à écouter Thomas Tuchel après la rencontre, la claque mancunienne était peut-être un mal pour un bien.

« On peut beaucoup attendre des défaites, et à certains moments c’est peut-être nécessaire pour tout le monde de se sentir mal pendant quelques heures, ou un ou deux jours, a observé l’entraîneur allemand. Mais après, c’est nécessaire de surmonter, de regarder en avant et aussi d’être actif. Et pour ça, on a retrouvé un « spirit » sur le terrain, on a retrouvé une belle qualité. »

« Marquinhos est le cœur et l’âme de notre équipe »

C’était la moindre des choses face au dernier de la classe, diront certains, mais dans le contexte actuel, avec des matchs qui s’enchaînent tous les trois jours, des états de fatigue à gérer et des recrues à intégrer, Tuchel ne fait pas la fine bouche. « Un résultat comme ça aide beaucoup, c’était le moment de laisser (la défaite contre Manchester United) derrière nous et de repartir de l’avant. »

Au rang des satisfactions, l’ancien coach de Dortmund peut compter l’efficacité de Moise Kean, auteur d’un doublé, l’envie de Neymar, les stats soignées de Mbappé tout en l’ayant fait souffler et le rayonnement de Marquinhos en sentinelle. « Il est le cœur et l’âme de notre équipe. C’est pour ça qu’il doit évoluer au centre du jeu », a expliqué Tuchel quand il lui a été demandé pourquoi avoir mis le Brésilien au milieu et Danilo en défense centrale – pas l’inverse.

L’Allemand estime que l’aura de son capitaine, qui était absent contre MU, est indispensable. « Il est talentueux. Il a toute la qualité pour être un milieu, en plus de sa mentalité de travailleur. Au milieu, il peut aider à la fois les défenseurs et les attaquants. C’est important qu’il soit proche de tout le monde car c’est le chef. Marqui a le meilleur volume de l’équipe. » Si ça ce n’est pas une belle déclaration.