PSG : L’agent de Thiago Silva taille un costard à Leonardo (et en glisse une petite à Unai Emery au passage)

FOOTBALL L'agent du défenseur brésilien n'a pas apprécié la manière dont Leonardo s'est comporté avec son joueur 

A.L.G.

— 

Thiago Silva aurait souhaité poursuivre son histoire avec le PSG.
Thiago Silva aurait souhaité poursuivre son histoire avec le PSG. — MATTHEW CHILDS / POOL / AFP

Il était celui qui avait fait venir Thiago Silva de l’AC Milan au PSG en 2012 pour lancer le projet des Qataris, il sera également celui qui l’en a fait partir. Alors que le défenseur central brésilien s’est officiellement engagé avec Chelsea, Leonardo, le directeur sportif parisien, est de son côté accusé par l’agent d’O Monstro de s’être comporté de manière peu cavalière avec lui. Dans un entretien accordé à L'Equipe lundi, Paul Tonietto a réglé ses comptes avec l’ancien auriverde.

Interrogé sur la volonté de son joueur de poursuivre son aventure en France au moins une saison de plus, l’agent a expliqué que Thiago Silva « n’espérait plus [de proposition de prolongation] car Leonardo lui a annoncé il y a deux mois qu’il ne souhaitait pas le prolonger. » « Mais mardi dernier, Leonardo a appelé Thiago et a évoqué la possibilité qu’il reste un an de plus, confie alors Tonietto. Thiago s’était déjà mis d’accord avec Chelsea, il ne pouvait pas faire marche arrière. Quand tu fais une telle proposition, tu dois en être convaincu. Un directeur sportif qui dit à un joueur qu’il ne le veut plus, et deux mois plus tard veut le prolonger, comment prendre ça ? ».

Emery en prend une au passage

Selon l’homme de confiance de l’ancien capitaine parisien, Thomas Tuchel aurait pourtant aimé voir son joueur prolonger d’une saison. « Celui qui ne voulait pas, c’est Leonardo, et c’est lui qui a le pouvoir. C’est pourquoi, même s’il n’avait pas signé avec Chelsea, Thiago ne voyait pas comment il aurait pu accepter la proposition de Leonardo vu ce qu’il lui avait dit deux mois plus tôt. Cela aurait été humiliant (…) Thiago a été affecté par la façon dont il quitte le PSG et par l’attitude de Leonardo. Très affecté. »

Mais le boss du PSG n’est pas le seul à prendre un tir à vue. L’ancien coach espagnol Unai Emery a lui aussi eu droit à un petit costard pour l’hiver approchant : « Le PSG a perdu deux ans le jour où il l’a recruté. Son problème est qu’il a du mal à manager les stars. C’est un bon coach pour jouer la Ligue Europa, pas la Ligue des champions. Le costume était trop grand pour lui (…) S’il y avait eu un coach d’une autre trempe pendant ces deux ans, le PSG aurait déjà remporté la C1. »