Premier League : Liverpool terrasse Chelsea et célèbre son titre de champion (sans ses fans)

FOOTBALL Les Reds ont battu Chelsea (5-3) au terme d’un match complètement fou

A.L.G. avec AFP

— 

Trente ans après son dernier titre de champion, Liverpool est à nouveau roi d'Angleterre.
Trente ans après son dernier titre de champion, Liverpool est à nouveau roi d'Angleterre. — PHIL NOBLE / POOL / AFP

Le champion d’Angleterre Liverpool a terrassé Chelsea 5 à 3 à domicile avant de se voir remettre le trophée au cœur d’un kop vide, mercredi, lors de l’avant-dernière journée du championnat d'Angleterre qui a également vu Manchester United passer de la cinquième à la troisième place malgré un triste nul face à West Ham (1-1).

Assurés mathématiquement d’être champions depuis la fin du mois de juin, et éliminés de toutes les autres compétitions, les Reds de Liverpool ont logiquement été moins tranchants ces dernières semaines. Ils ont retrouvé leur efficacité à l’occasion du dernier match de la saison à Anfield, toujours vidé de ses supporters. Ce qui n’a pas empêché certains fans des Reds de tirer un feu d’artifice depuis l’extérieur du stade alors même que le match n’était pas encore terminé.

Alexander-Arnold régale du pied droit

Avant de se voir remettre le trophée de la Premier League au milieu de leur kop, décoré des banderoles et des bâches des supporters, les joueurs de Jürgen Klopp ont largement dominé Chelsea. La performance est réelle, sachant que les Blues avaient besoin d’un point pour assurer leur qualification pour la prochaine Ligue des champions. Des Blues qui seront, du coup, sous pression dimanche, devant Wolverhampton, une équipe qui devra de son côté assurer sa qualification pour l’Europa League.

Liverpool a fait la différence dès la première période, en menant 3-0 au bout de 43 minutes de jeu, grâce notamment à une merveille de coup franc signé Trent Alexander-Arnold. Olivier Giroud, qui n’a jamais été aussi indispensable à Chelsea que ces dernières semaines, a réduit le score juste avant la pause.

Le but de Firmino (55e, 4-1), sur un centre téléguidé d’Alexander-Arnold, encore lui, a suggéré que Liverpool pouvait s’offrir un bouquet final mais Abraham (61e, 4-2), puis Pulisic (73e, 4-3) ont redonné de l’espoir aux Londoniens, jusqu’à ce qu’Oxlade-Chamberlain libère les siens en contre (84e, 5-3). Il était temps ensuite pour ce fantastique groupe de célébrer ce titre au milieu du terrain et de chanter l’hymne du club « You’ll never walk alone ». Congrats guys.