Ligue 2 : Le Mans et Orléans dénoncent « une décision injuste et cruelle » de la FFF

FOOTBALL Les deux clubs, momentanément sauvés de la relégation après le vote de la LFP, vont finalement bien descendre en National

N.C.
— 
Le joueur du Mans  Youssef Maziz lors du 32e de finale de Coupe de la Ligue contre Bordeaux, le 4 janvier 2020.
Le joueur du Mans Youssef Maziz lors du 32e de finale de Coupe de la Ligue contre Bordeaux, le 4 janvier 2020. — Daniel Vaquero/SIPA

Le comité exécutif de la FFF, réuni mardi, a décidé d’annuler la décision de la LFP qui avait voté le 20 mai pour le passage de la Ligue 2 à 22 équipes pour la saison prochaine. Dans un communiqué commun, les clubs du Mans et d’Orléans, classés 19e et 20e de L2 et qui se retrouvent donc finalement relégués en National, ont dénoncé « une décision injuste et cruelle » dans un communiqué commun.

« Nous sommes déçus pour nos clubs, pour tous ceux qui nous soutiennent, mais également pour le football », est-il écrit dans le communiqué. Les deux clubs estiment que ce choix remet en cause les compétences accordées par la fédération à la LFP et va à l’encontre « de l’élan de solidarité vécu par notre pays pour faire face à la crise exceptionnelle » liée à la pandémie de coronavirus. Le Mans et Orléans réfléchissent aux suites à donner. Ils peuvent, s’ils le souhaitent, saisir le CNOSF.