Pau FC-PSG : Capitaine et buteur, un Paredes « responsabilisé » emmène les Parisiens en quart

COUPE DE FRANCE L’Argentin semble bel et bien de retour à son meilleur niveau après des mois compliqués

Clément Carpentier

— 

Leandro Paredes a inscrit son premier but sous les couleurs parisiennes à Pau.
Leandro Paredes a inscrit son premier but sous les couleurs parisiennes à Pau. — IROZ GAIZKA / AFP
  • Le PSG s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France en battant facilement Pau.
  • Leandro Paredes, capitaine d’un soir, a inscrit son premier but avec Paris.
  • Une mauvaise nouvelle dans la soirée parisienne, la blessure de Colin Dagba.

De notre envoyé spécial à Pau,

Du travail bien fait. Un PSG bis s’est facilement imposé (2-0) ce mercredi face au Pau FC (National) pour se qualifier pour les quarts de la Coupe de France. Dans un stade du Hameau plein comme un œuf (16.000 spectateurs), les Parisiens sans Neymar – à la maison - ni Mbappé – sur le banc - ont inscrit un but dans chaque mi-temps grâce à Paredes et Sarabia.

Tombeurs des Girondins de Bordeaux, les Palois n’ont pas démérité mais la marche était vraiment trop haute cette fois-ci, même face à une équipe parisienne complètement remaniée. Seul Icardi habituel titulaire était présent au coup d’envoi. Une nouvelle fois, l’attaquant argentin n’a pas rendu une copie mémorable (cinq matchs sans marquer) au contraire de son compatriote du milieu de terrain. Leandro Paredes, déjà très bon lors de ses dernières apparitions. Mercredi soir, l’ancien du Zénith a en effet encore livré un match plein.

Premier but avec le PSG

Capitaine et buteur pour cette rencontre dans le Béarn, s’il vous plaît, Paredes était satisfait de sa soirée. « Je suis très content de cette victoire et de la qualification. Je suis heureux d’avoir inscrit mon premier but avec le PSG. C’est toujours important », glissait-il à la sortie des vestiaires. Ce brassard était une forme de récompense pour celui qui semble retrouver son meilleur niveau depuis quelques semaines. Thomas Tuchel a voulu par cette décision « le responsabiliser et lui montrer qu’il est très important pour nous, notamment dans le cœur du jeu, comme sur ce match. »

Après des premiers mois très compliqués, l’Argentin est en train de se mettre au niveau de ses coéquipiers (Verratti, Gueye, Marquinhos ou Herrera). Le petit italien a d’ailleurs tenu à saluer la très bonne performance de son camarade : « Il joue vraiment très bien et c’est une excellente chose pour toute l’équipe. » Avec l’enchaînement des matchs, Paredes saisit enfin sa chance. Jusqu’à bousculer la hiérarchie au milieu de terrain ? Ça, c’est une autre histoire…

Encore un défenseur sur le carreau

Si tout semblait bien se passer en terre béarnaise, le PSG repart tout de même avec un nouveau blessé. Le jeune Colin Dagba a été sérieusement touché au niveau du genou gauche. Pas dans un choc avec un adversaire mais en raison d’une pelouse très délicate. « Il a beaucoup de douleurs pour le moment. Je suis inquiet pour lui. On va attendre les examens pour voir de quoi il s’agit précisément », explique l’entraîneur parisien. Après Marquinhos, Thiago Silva ou Bernat, c’est donc encore le secteur défensif qui perd un élément.

Colin Dagba est sorti sur blessure face à Pau.
Colin Dagba est sorti sur blessure face à Pau. - IROZ GAIZKA / AFP

Si le capitaine brésilien pourrait rapidement revenir – peut-être dès samedi contre Montpellier - pour les autres, il faudra de la patience selon Thomas Tuchel. Le contre-la-montre est lancé en vue du 8e de finale aller de la Ligue des champions à Dortmund, le 18 février.