Barcelone répond aux accusations d'Arturo Vidal après la plainte déposée

POKER MENTEUR Les dirigeants catalans soupçonnent Vidal de manœuvrer pour forcer son départ du club au mercato

Aymeric Le Gall

— 

Ca sent la fin de l'aventure entre Arturo Vidal et le Barça.
Ca sent la fin de l'aventure entre Arturo Vidal et le Barça. — Bagu Blanco/BPI/REX/SIPA

La guerre est déclarée entre Arturo Vidal et son employeur le FC Barcelone. Alors que le Chilien a porté plainte auprès de la Liga et de l'AFE (l’association des footballeurs espagnols) et réclame 2,4 millions d’euros de primes impayées à son club, le Barça a officiellement réagi dans la journée de samedi.

Dans un courrier envoyé aux instances sollicitées par l’avocat de Vidal, le club confirme qu’il voit dans cette plainte une manœuvre grossière du joueur pour forcer son transfert lors du mercato hivernal.

Le divorce est consommé

« Pendant six longs mois, Arturo Vidal n’a pas jugé bon d’informer qui que ce soit qu’il n’était pas d’accord avec l’interprétation des clauses, s’étonnent les dirigeants blaugranas. Néanmoins, lorsque soudainement des nouvelles sur l’intérêt du joueur à quitter le club sont publiées dans la presse, il exige qu’un certain montant lui soit payé dans un délai de 24 heures. »

Reste à savoir qui de Vidal ou du Barça se trouve juridiquement dans son bon droit. La seule chose certaine à l’heure actuelle, c’est qu’il est fort probable qu’on ne reverra pas l’homme à la crête sous le maillot barcelonais lors de la seconde partie de saison.