Bayern Munich : Hansi Flick confirmé sur le banc « jusqu’à Noël et peut-être au-delà »

FOOTBALL L’entraîneur « intérimaire » pourrait finalement aller jusqu’au bout de la saison

N.C. avec AFP

— 

Hansi Flick pourrait finalement rester sur le banc du Bayern Munich jusqu'à la fin de la saison (au moins).
Hansi Flick pourrait finalement rester sur le banc du Bayern Munich jusqu'à la fin de la saison (au moins). — Matthias Schrader/AP/SIPA

L’entraîneur « intérimaire » du Bayern Munich Hansi Flick restera en poste « jusqu’à Noël et peut-être au-delà », a annoncé vendredi le patron du club Karl-Heinz Rummenigge. « Je le dis avec une totale conviction, nous faisons confiance à Hansi Flick », a déclaré le président du directoire du Bayern devant l’assemblée générale annuelle du club réunie à Munich.

Flick, ex-adjoint de Niko Kovac, avait repris l’équipe au débotté au soir du limogeage de l’entraîneur le 3 novembre, pour assurer l’intérim. Pour ses deux premiers matchs, le coach de 54 ans a cependant réussi au-delà des attentes : quelques jours après la débâcle 5-1 à Francfort, il a métamorphosé l’équipe. Le Bayern s’est qualifié trois jours plus tard pour les 8e de finale de la Ligue des champions en battant Olympiakos 2-0, puis a piétiné le grand rival Borussia Dortmund 4-0, au terme d’une prestation de très haut niveau.

Départ spectaculaire et qualités humaines

« Le nouveau départ a spectaculairement réussi », s’est félicité Rummenigge, qui a cependant mis en garde contre la tentation de « céder à l’euphorie ». « Nous devons confirmer », a-t-il lancé en direction de Flick, assis au premier rang dans l’immense salle qui accueille l’assemblée générale du FC Bayern. Hans-Dieter Flick, que personne à Munich n’appelle autrement que « Hansi », était connu pour avoir été l’adjoint de Joachim Löw lors du titre mondial de l’Allemagne en 2014 au Brésil.

Au-delà des deux victoires, ses qualités personnelles ont été appréciées. « Hansi a une conception impressionnante de l’entraînement et de la tactique », a dit Rummenigge vendredi soir, « il a un très bon contact avec les joueurs, et j’ajoute que son caractère sympathique nous plaît aussi ».

La difficulté à trouver un entraîneur de haut niveau à ce moment de la saison joue également en sa faveur. Les candidats favoris du Bayern, tels Erik ten Haag (Ajax Amsterdam) ou Thomas Tuchel (PSG), ne sont pas libres et ne le seront pas avant la saison prochaine, dans le meilleur des cas.