PSG : Pour Dani Alves, les Parisiens sont « des putains de racistes »

FOOTBALL L'ancien défenseur du PSG a tenu des propos durs au sujet de Paris et de ses habitants 

A.L.G.

— 

Dani Alves règle ses comptes avec la Ville Lumière et les Parisiens.
Dani Alves règle ses comptes avec la Ville Lumière et les Parisiens. — Luis ACOSTA / AFP

Les supporters du PSG apprécieront. Il n’y a pas qu’eux, d’ailleurs. Dans un entretien accordé à la version brésilienne du magazine GQ, l’ancien Barcelonais Dani Alves s’est lâché comme jamais au moment de donner ses impressions sur sa vie dans la Ville Lumière. Et visiblement, il n’est pas près d’y revenir pour y couler ses vieux jours.

« Paris est aussi une ville stressante, je ne l’aime pas beaucoup, a-t-il expliqué. Si tu vas à Paris pour une semaine, ce sera le voyage de ta vie. Plus que ça, ça fatigue. Ça me rappelle un peu Sao Paulo. » Paris, ville stressante ? Jusqu’ici, tout va bien serait-on tenté de dire et le pote de Neymar a plutôt vu juste pour le coup. C’est la suite qui risque de faire tiquer. « Mais là, ce sont des putains de racistes, a lâché le défenseur. Avec moi, ils n’ont rien fait, parce que je les aurais envoyés se faire foutre, mais je l’ai vu avec mes amis. »

« Que Dieu bénisse notre président »

Si chacun est en droit de se faire sa propre opinion sur Paris et ses habitants, on ne peut s’empêcher de trouver ce témoignage savoureux pour quelqu’un qui a officiellement soutenu et salué le président brésilien Jair Bolsonaro, réputé pour ses nombreux propos racistes, homophobes et mysogines.

« Que Dieu bénisse notre Brésil, notre peuple et surtout notre président », avait ainsi écrit Alves sur son compte Instagram au lendemain de l’élection de Bolsonaro. Ajoutant tout de même qu’il souhaitait que le chef d’Etat du Brésil « revienne sur certains propos tenus durant la campagne et qu’il traite toutes les personnes comme des êtres humains, quels que soient leur genre, leur statut social ou leur orientation sexuelle ».