Italie: L'AS Rome bannit un supporter à vie après des insultes racistes envers Juan Jesus

FOOTBALL L'internaute avait notamment traité le joueur de «maudit singe» et de «nègre»

N.C. avec AFP

— 

Un supporter de l'AS Rome ayant écrit des messages racistes envers Juan Jesus a été banni de stade à vie par le club.
Un supporter de l'AS Rome ayant écrit des messages racistes envers Juan Jesus a été banni de stade à vie par le club. — CIAMBELLI/SIPA

L'AS Rome a annoncé avoir banni « à vie » de ses matchs un supporter ayant adressé sur Internet des messages racistes au défenseur brésilien du club Juan Jesus. Le club romain explique sur Twitter avoir dénoncé à la police le titulaire d’un compte Instagram, dont elle affiche une copie de l’écran, la photo et l’identité, auteur « d’insultes racistes dégoûtantes » contre Juan Jesus. L’internaute avait notamment traité le joueur de « maudit singe » et de « nègre ».

« La personne responsable est bannie des matchs de l’AS Rome à vie », ajoute le club de la Louve. Le championnat de série A italienne est régulièrement secoué par des débordements racistes dans les stades. Cette saison, le Belge d’origine congolaise de l’Inter Milan, Romelu Lukaku, et l’Ivoirien de l’AC Milan, Franck Kessié, ont déjà été ciblés par des cris de singe, sans qu’aucune sanction n’ait été prise.

La saison dernière, ce sont Blaise Matuidi, Kalidou Koulibaly et Moïse Kean qui avaient été victimes d’insultes similaires. Lors de la remise des trophées Fifa The Best, à Milan lundi, le président de la Fifa, Gianni Infantino, a affirmé que le racisme n’était « plus acceptable ».