Stade Rennais-Celtic : Au bout de l'ennui, les Bretons concèdent le nul (1-1) face au Celtic... Revivez (à vos risques et périls) le live avec nous

FOOTBALL Rennes concède un nul au terme d'un match sans saveurs

Aymeric Le Gall

— 

Mbaye Niang marque le premier but rennais en Ligue Europa cette saison.
Mbaye Niang marque le premier but rennais en Ligue Europa cette saison. — Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

LIGUE EUROPA

Stade Rennais - Celtic: 1-1 (terminé) 

But: Niang (sp, 39e), Christie (sp, 58e)

20h48: >> On dit souvent qu'il y a de très beau match nul. Là, c'est un match nul d'une nullité nulle. Bref, je vais arrêter de m'acharner, ça ne sert à rien. Les Rennais prennent leur premier point en Europa League et ils s'en sortent plutôt bien. L'arbitrage n'aura pas été lumineux non plus. Rien à garder. Et sur ce, je ferme ce live. Passez une bonne soirée. Pour celles et ceux qui le veulent, j'enchaîne par le live Sainté-Gent. 

95': C'est ter-mi-né ! Et on n'est pas malheureux tellement c'était moche ce soir. 

93': J'ai un peu l'impression qu'il en a rajouté des caisses sur ce coup le Mendy. A peine exclu, il se relève en speed et joue le ballon loin devant. 

92': Deuxième jaune pour Bryo, coupable d'avoir laissé traîner le piued sur les mains de Mendy. Le gardien rennais à l'air de sévèrement douiller. 

90': Da Silva sort sur une civière après avoir pris un gros coup de coude sur un duel aérien. Or Stéphan a déjà fait ses trois changements... Les Bretons vont jouer à 10 pendant quelques minutes. 

87': Ah mais c'est vrai qu'il joue au Celtic Christopher Julien ! Je remùarque ça au bout de 87 minutes de jeu, c'est dire à quel point les Rennais ont inquiété la défense écossaise... 

82': Amis joueurs du Stade Rennais, rien que pour elle, marquez un pion siouplé ! 

 

80': Ohhhhh quelle faute horrible bordel... Le mec arrive lancé pleine balle et racle tout sur son passage, pied, mollet, genou, pas de jaloux. Et l'arbitre ne siffle rien, le plus tranquillement du monde. C'est limite s'il ne sifflotait pas en regardant dans la direction opposée genre "hein, qui me parle ?". Une honte. Au passage, c'était dans la surface de réparation du Celtic. 

79': Hamari Traoré se tord de douleur au sol. Il a l'air de déguster. 

77': Mon dieu que c'est faiblard. Je suis désolé, mais je n'arrive même pas à broder quoi que ce soit. Quelqu'un à un jeu de cartes ? 

72': Ah enfin, entrée en jeu de la pépitasse Eduardo Camavinga ! 

71': Vu le niveau de ce match, je ne vous cache pas que je tremble à l'idée d'enchaîner par un Sainté-La Gantoise. 

68': Voilà, voilà... Je traduis ? C'est chiaaaaaaant. Fais-moi entrer Camavinga, Julien ! 

62': Ouuuuuuuuuh j’ai cru que c’était dans la lulu ! Mais au final Forster la sauve joliment.

61': Très bon coup franc à suivre pour le Stade Rennais, à l’angle gauche de la surface adverse. Allez Grenier, applique-toi mon garçon.

57': BUT DES ECOSSAIS ! Christie ne laisse aucune chance à Mendy, qui avait pourtant choisi le bon côté. Et ce n'est clairement pas immérité. 

56': Hé ben voilà, ce coup-ci l'arbitre siffle pénalty pour le Celtic ! Faute de Da Silva sur j'ai-pas-vu-qui. Pas grand-chose à redire sur ce coup. 

51': Quel geste stupide de Gnagnon qui vient écrabouiller le pied de Christie en pleine surface. L'arbitre s'est foiré, il n'y a pas d'autres mots. Je suis même étonné que les joueurs et le staff du Celtic ne braillent pas plus que ça. 

50' : OHHHH LA FAUTE DE GNAGNON DANS LA SURFACE QUI N’EST PAS SIFFLEE !!!

47': Malgré l'avantage au score, on en attend vachement plus du côté du Stade Rennais. 

46': On est reparti pour un tour les zozos ! 

19h55: Nems et riz sauté au poulet, elle est pas belle la vie ?! 

45': C'est la pause ! je vous retrouve dans un petit quart d'heure, juste le temps pour moi de voler pour aller me chercher à manger. Hé ouais, on enchaîne direct sur le live de Sainté après ce match. 

44': Rennes part en contre et Raphinha joue astucieusement en retrait pour Bourigeaud mais l’ancien Sang et Or taupe un peu sa volée. Pas de danger pour le Celtic.

39': Scène assez cocasse des supporters du Celtic qui ne comprennent pas pourquoi la sono du Roazhon Park balance du « Just can’t get enough » de Depeche Mode, sachant que c’est d’abord leur chanson quand ils marquent un but au Celtic Park. Ouais, les Bretons les ont imités après une rencontre européenne entre les deux équipes en 2011.

37': Magnéto Sergio >> Contre-pied parfait de Mbaye Niang, le Stade Rennais prend les commandes de ce match. C’est pas forcément ce qu’il y a de plus mérité, mais ça se saurait si le foot n'était qu'une question de juste récompense. 

37': GOAL, GOAL, GOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAL !!! 

36': Le mec a fait la totale à Niang, gros tacle + accrochage de maillot. Combo boucherie gagnant. 

36': PENO POUR LE STADE RENNAIS !!!!!!! 

32': Je vous avais dit, c’est mathématique : dès que je dis qu’on s’endort, il se passe un truc. Putain de karma.

31': Le premier gros scud de Raphinha du gauche depuis l'extérieur de la surface !!! Voilà enfin la première occase rennaise, la première frappe cadrée également. Bel arrêt de Forster sur sa ligne. 

30': Heureusement que c'est bonne ambi dans les tribunes sinon on s'emmerderait sec. (Normalement, quand j'écris un truc pareil, ça part dans tous les sens et ça se finit sur un but. Prions mes amis)

28': Ahahah, c'est con mais ça me fait marrer. 

 

27': Les Rennais sont vraiment trop faiblards sur les côtés, surtout derrière. A chaque débordement du Celtic, c'est gros danger sur les cages de Mendy. 

24': Et là il n'y avait pas un petit quelque chose sur Flavien Tait à l'entrée de la surface écossaise ? Mouais... Perso, je pense que si. Tiens, c'est l'occasion de vous rappeler qu'il n'y aura pas de VAR durant cette phase de poule de Ligue Europa. Le foot à l'ancienne is back. 

20': Ouh j'ai cru que l'arbitre avait désigné le point de péno mais en fait il sanctionne Odsonne Edouard pour une simulation. Rien à dire, il a fait sa grosse carpe. 

14': OHHHH GRENIER QU'EST-CE QUE TU CROQUES MON GARS ???? Après une tête en retrait foirée bien comme il faut par la défense du Celtic, Raphinha en profite pour déborder et adresser un centre parfait au second poteau pour l'ancien Lyonnais. Il était tout seul et pourtant il est quand même parvenu à placer un coup de boule totalement bidon qui passe à 4 mètres des cages... 

12': Superbe intervention glissée de Damien Da Silva, en patron devant Odosnne Edouard. 

10': « Beaucoup de rythme dans ce match », nous disent les commentateurs de RMC. Ou comment dire qu'il ne s'est strictement rien passé depuis 10 minutes. 

9': Voilà. 

 

7': Notre Camille est en place au stade. Bon, ce n'est là que la moitié du tifo, je vais essayer de vous trouver la suite. 

 

5': Bon, c’est pas des culs-de-jatte non plus en face, ça manie pas trop mal le ballon.

3': Les Bretons ont pris le contrôle du ballon d'entrée de jeu. C'est bien, ça annonce au moins qu'ils ont l'état d'esprit qu'il faut ce soir. 

1': C'est parti !!! 

18h52: Voici la compo du Stade Rennais, un peu à la bourre, je vous le concède. A noter la présence de seulement 5 survivants des 11 titulaires du match à Arsenal. André, Bensebaini, Mexer, Sarr, Ben Arfa et Koubek se sont fait la malle. Mais l’équipe de Julien Stéphan a tout de même belle allure. Hâte de voir Raphinha rouler sur la défense écossaise.

 

18h50: Ai-je besoin de vous dire que c'est la grosse, grosse ambiance au Roazhon Park ? Ben j'vous le dis. C'est super chaud. Et évidemment gros tifo du RCK, la base. 

18h20: Nos journalistes en poste à Rennes sont allés se balader dans les rues du centre-ville aujourd’hui et ils nous ont ramené de belles images de liesse. Ça devait être sympa de traîner dans Rennes aujourd’hui, les fans du Celtic en déplacement, il fait le voir pour le croire. Ça s’ambiance sévère !

 

18h15: Yo tout le monde ! Je passe la tête pour vous dire bonsoir et vous inviter à vous installer confortablement dans votre canapé virtuel molletonné préféré. 

Saluuuuuuuuuut les EuopaLix ! Bon, passé les folles émotions du match de C1 entre le PSG et le Real, on redescend d’un cran sur l’échelle de l’Europe, mais pas trop quand même puisque cette affiche entre les cousins de Rennes et du Celtic a quelque chose de sexy sur le papier. Après la superbe aventure rennaise l’an passé, les hommes de Julien Stéphan repartent pour un tour avec un effectif profondément remanié mais avec la même envie de briller sur les routes de l’Europe. On imagine un Roazhon Park en feu ce soir à l’occasion de la réception de ce club mythique du Celtic. Ce soutien populaire ne sera pas de trop pour les Bretons qui rêvent de débuter cette campagne par une victoire à la casbah.

>> Rendez-vous sur les coups de 18h30 les amis.