TFC : « C’est le pire moment pour affronter le PSG »… Casanova craint d’être la victime expiatoire des Parisiens

FOOTBALL Les Toulousains se déplacent au Parc des Princes dimanche soir pour affronter un PSG probablement vexé par sa dernière défaite à Rennes

Aymeric Le Gall

— 

Alain Casanova craint le retour de bâton du PSG après sa défaite à Rennes.
Alain Casanova craint le retour de bâton du PSG après sa défaite à Rennes. — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Leur vengeance sera terrible. Tels étaient, en substance, les propos d’Alain Casanova, le coach du TFC, qui affronte le Paris Saint-Germain dimanche soir au Parc des Princes, en clôture de la troisième journée de Ligue 1.

« On n’a pas de chance, c’est sûrement le pire moment pour les affronter, a lâché l’entraîneur du Téf vendredi en conférence de presse. Une équipe de Paris qui vient de perdre, regardez les statistiques sur les dernières années : le match d’après, généralement, c’est difficile pour son adversaire ».

« Sur les 60 derniers matchs à domicile, Paris compte 51 victoires et 9 nuls. Ça montre l’ampleur de la tâche », a-t-il ajouté, estimant que Paris ne serait pas perturbé par ce qui se passe autour du terrain, en l’occurrence les différentes rumeurs et informations sur le possible départ de Neymar.

Casanova croit en Tuchel

Aux yeux de Casanova, la défaite à Rennes du PSG n’altère en rien son opinion sur le niveau de l’équipe parisienne. « Elle va toujours être aussi forte et perdra très peu de matchs. Elle sera encore championne », a prédit – sans prendre trop de risques non plus - le technicien toulousain.

« On pense que Paris a le potentiel pour gagner la Coupe d'Europe. Il a eu un accroc (l’élimination contre Manchester United la saison dernière). Depuis ce jour-là, il est sous pression. On ne lui fait aucun cadeau, a fait valoir Casanova. Mais ils ont un entraîneur que je respecte et que j’admire. Je suis persuadé que Paris va faire une grande saison avec lui ».