Coupe de France: Fin du rêve pour l'Olympique Strasbourg, Saint-Etienne élimine le petit poucet

FOOTBALL Les amateurs de l'Olympique Strasbourg ont été battus (0-6) dimanche au stade de la Meinau...

A.I.

— 

Coupe de France: Fin du rêve pour l'Olympique Strasbourg, Saint-Etienne élimine le petit poucet
Coupe de France: Fin du rêve pour l'Olympique Strasbourg, Saint-Etienne élimine le petit poucet — FREDERICK FLORIN / AFP

Trois clubs bas-rhinois étaient engagés dans les 32es de finale de Coupe de France : le Racing club de Strasbourg, Schiltigheim et l’Olympique Strasbourg. Ce dernier, petit poucet de la compétition, s’est offert une affiche de rêve en accueillant ce dimanche après-midi l’équipe de Saint-Etienne.

Les Verts beaucoup trop forts

Pour l’occasion, l’Olympique Strasbourg foulait la pelouse du stade de la Meinau. Mais la rencontre s’est malheureusement vite compliquée pour le pensionnaire de Régional 2 : dès la 3e minute de jeu, Rémy Cabella ouvre la marque pour l’ASSE. Suivront les buts de Loïc Perrin (9e), Wahbi Khazri (46e), Loïs Diony (56e), Kenny Rocha (83e) et encore Cabella (85e). Un cruel 0-6 qui met un terme au superbe parcours du club du quartier de Cronenbourg.

Schiltigheim s’incline logiquement

Les Schilikois, pensionnaires de National 2, ne verront pas les 16es de finale. Pour sa première sortie sans l’entraîneur Olivier Dall’Oglio, remercié il y a quelques jours, Dijon a fait respecter la hiérarchie en s’imposant avec patience grâce aux buts de Naïm Sliti (64e), Kwon Chang-hoon (72e) et Julio Tavares (92e). Benjamin Genghini avait réduit l’écart pour Schiltigheim, sur penalty (77e).

Le Racing en attente

Le RCSA reste le dernier représentant alsacien encore en lice… en raison du report de son match l’opposant à Grenoble. Programmée vendredi à 21h, la rencontre n’a pu se jouer en raison du terrain gelé du stade des Alpes. Ce 32e de finale devrait a priori être rejoué à Grenoble le 16 janvier.