Equipe de France: Pour la der' de l'année 2018, les Bleus gagnent petit contre l'Uruguay

FOOTBALL Les Bleus ont terminé une année 2018 riche en émotion par une (petite) victoire contre l’Uruguay en match amical…

Aymeric Le Gall

— 

Face à l'Uruguay, Giroud a marqué le dernier but de l'année pour les Bleus.
Face à l'Uruguay, Giroud a marqué le dernier but de l'année pour les Bleus. — FRANCK FIFE / AFP

De notre envoyé spécial au Stade de France,

Pour son dernier match de l’année, l’équipe de France n’a pas brillé. Loin de là. Mais elle s’est imposée. C’est toujours ça.

>> Il était temps que ça se termine. Pour son dernier match de l’année (et ses retrouvailles avec l’Uruguay depuis le quart de finale du Mondial), on attendait un rebond de l’ équipe de France après son match complètement raté face aux Pays-Bas en Ligue des nations. Il n’en fut rien (ou presque). Après une première période très moyenne qui aura vu les Bleus se créer à peine trois occases, les hommes de Deschamps ont finalement réveillé le public dionysien au retour des vestiaires sur un péno transformé par Olivier Giroud (52e). Pour le reste, rien à ajouter et à se mettre sous la dent. Ah si, champion du monde mon frère, c’est pas rien.

>> Mbappé sur le carreau. L’entraîneur du PSG Thomas Tuchel a dû s’arracher les cheveux devant sa télé en voyant Mbappé se démettre la clavicule et s’écrouler sur la pelouse pour demander le changement. Après Neymar, touché aux adducteurs et remplacé lors du match amical Brésil-Cameroun, voilà sa deuxième étoile sur le carreau. Tout ça à une semaine d’affronter Liverpool en Ligue des champions pour le match le plus important de l’année pour le PSG… Le public du Stade de France aussi a eu de quoi regretter la sortie de son Kyky adoré, tant le Parisien a été le seul Français à proposer un tant soit peu de jeu en première période. Car pour le reste, nos Bleus ont fait bien pâle figure face à des Uruguayens pourtant pas franchement sexys dans le froid glacial de Saint-Denis.

>> Le cadeau de Grizou à Giroud. Il est peut-être un peu tôt pour appeler ça un cadeau de Noël, mais le geste de Grizou avait tout du joli présent déposé sous le sapin d’ Olivier Giroud​. Le numéro 9 de l’équipe de France, qui n’avait marqué qu’un seul but lors de ses quatorze derniers matchs en bleu (le 9 septembre face aux Pays-Bas), n’a pas caché sa joie au moment de faire trembler les filets uruguayens et d’inscrire son 33e but en sélection. Le joueur de Chelsea n’est plus qu’à une longueur de David Trézeguet, troisième meilleur scoreur de l’histoire des Bleus. Solide.