Fichage ethnique au PSG: Pour Le Graët, «il est encore trop tôt pour donner des suites judiciaires à cette affaire»

FOOTBALL LEAKS Le président de la FFF s’est exprimé dans les colonnes du « Parisien »…

A.L.G.

— 

Noël Le Graët en conférence de presse après l'Euro en France, au siège de la FFF, le 17 juillet 2016.
Noël Le Graët en conférence de presse après l'Euro en France, au siège de la FFF, le 17 juillet 2016. — J.E.E/SIPA

Après la ministre des Sports Roxana Maracineanu et la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes et à la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, c’est au tour du président de la FFF de réagir à l'affaire des fichages ethniques au PSG.

« Personne n’a le droit de ficher des joueurs de football en fonction de la couleur de leur peau, a déclaré Noël Le Graët au Parisien. Le foot et le sport en général doivent précisément être des lieux d’accueil, de tolérance, d’ouverture, dans le respect de la laïcité. Le fichage ethnique, c’est le contraire de l’essence du sport. »

Concernant les suites à donner à cette affaire, le président de la Fédé a expliqué qu’il « n’est pas encore question pour la Fédération française (FFF) de donner des suites judiciaires à cette affaire, il est encore trop tôt. Mais je souhaiterais rencontrer bientôt les personnes visées par ces informations pour pouvoir échanger avec elles. »