Girondins de Bordeaux: Investisseurs américains, Malcom, mercato… Reprise mouvementée au Haillan

FOOTBALL Pour la première fois, Nicolas de Tavernost s’est affiché publiquement avec le potentiel repreneur du club…

Clément Carpentier

— 

Joseph DaGrosa en chemise blanche à gauche avec Stéphane Martin et Nicolas de Tavernost plus en retrait.
Joseph DaGrosa en chemise blanche à gauche avec Stéphane Martin et Nicolas de Tavernost plus en retrait. — Clément Carpentier - 20 Minutes
  • Joseph DaGrosa, propriétaire du fonds d’investissement GAPC, candidat au rachat, a fait une apparition publique remarquée au Haillan.
  • Les négociations se poursuivent mais un dénouement semble proche sur le dossier du rachat du club.
  • Absent de la reprise de l’entraînement ce vendredi, Malcom est attendu dimanche sur les terrains.

Ils ne se cachent plus. Ils s’affichent même devant la presse. Nicolas de Tavernost, Stéphane Martin et surtout Joseph DaGrosa se baladaient presque main dans la main au château du Haillan, ce vendredi matin, à l’occasion de la reprise de l’entraînement. Le président du directoire de M6, propriétaire des Girondins, accompagné par le président du club a profité du soleil pour faire visiter le futur centre de formation au propriétaire du fonds d’investissement américain GAPC (General American Capital Partner LLC), candidat au rachat du club. Une image évidemment pas neutre dans le contexte actuel.

Joseph DaGrosa, le propriétaire du fonds d'investissement américain GAPC, a fait sa première apparition publique au Haillan.
Joseph DaGrosa, le propriétaire du fonds d'investissement américain GAPC, a fait sa première apparition publique au Haillan. - Nicolas Tucat / AFP

Malgré l’ultimatum fixé au 15 juin par NDT, les discussions se poursuivent entre les deux parties. Et plutôt bien au vu de cette petite visite. Pourtant, difficile de savoir si un accord sera rapidement trouvé : « No comment », glisse le New-Yorkais, veste de costard sur le bras. Les dirigeants bordelais, eux, ne sont pas plus bavards pour l’instant. Selon L’Equipe, l’un des derniers freins à la vente du club se situerait sur la gestion du Matmut Atlantique. Les Girondins ont signé en 2011 un contrat de location (quatre millions par an) de 30 ans avec SBA (la société gestionnaire du stade) alors que les Américains souhaiteraient devenir propriétaire du stade pour l’exploiter à leur guise.

Malcom de retour à l’entraînement dès dimanche

En attendant, ça reste aussi flou sur le terrain. Les dirigeants doivent s’entretenir avec Gustavo Poyet, l’entraîneur bordelais, ce vendredi, pour parler du futur effectif. Si Paul Bernardoni, en partance pour Nîmes, était bien présent à l’entraînement, ce n’était pas le cas de Malcom. Mais à en croire Stéphane Martin, « il est excusé pour des raisons familiales et il sera à l’entraînement dimanche. » Selon nos informations, la pépite brésilienne, qui veut à tout prix jouer la Ligue des champions l’année prochaine, n’ira pas au bas de fer avec les Girondins. En tout cas, pas pour l’instant.

De son côté, le club a confirmé le prêt de Daniel Mancini à Auxerre pour cette saison. Diego Rolan devrait aussi prendre la porte de sortie. Les Girondins ont reçu une très belle offre d’un club espagnol pour l’attaquant uruguayen. Le Brésilien Otavio, lui, ne sera pas retenu par le club en cas d’offre intéressante cet été alors que la possible prolongation de Maxime Poundjé est toujours au point mort. Pour ce qui concerne les recrues, la priorité du club est de trouver un attaquant. Et Nicolas de Tavernost souhaite aller vite sur ce dossier.

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Six petits mois et puis s’en va, Fernando quitte déjà le club

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Pourquoi le rachat du club devrait une nouvelle fois capoter cette saison?

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Une nouvelle lettre pour soutenir leurs supporters face à la justice