OM: Valère Germain a fait des cauchemars après son raté et se voit rester à Marseille

FOOTBALL L’attaquant de Marseille a longuement analysé sa saison, ce samedi, après la victoire de l’OM face à Amiens (2-1), qui ne suffit pas pour se qualifier pour la Ligue des champions…

Propos recueillis par Jean Saint-Marc

— 

Valère Germain (archives).
Valère Germain (archives). — MIGUEL RIOPA / AFP
  • Valère Germain confie faire des « cauchemars » après son occasion loupée en finale de Ligue Europa, face à l’Atlético de Madrid.
  • Il a envie de rester à Marseille la saison prochaine : « J’ai emménagé seulement en novembre dans mon appartement, donc je ne vais pas partir ! »

C’est le vrai scandale de cette saison de l’OM. Non, Rudi Garcia, on ne parle pas d’arbitrage. Mais du fait que Florian Thauvin ait obtenu le «  prix Orange » du joueur Marseillais le plus dispo, le plus sympa avec les journalistes. Du meilleur client, quoi.

Scandale, donc. On n’a pas peur des mots. Parce que Valère Germain n’est que deuxième (avec une petite voix de retard. Et vous avez compris qu’il a eu la nôtre). Après la frustrante victoire de l’OM face à Amiens, l’attaquant s’est longuement arrêté en zone mixte (5 minutes 34, tout de même). Et comme c’était vraiment bien, on vous livre tout ça quasi tel quel.

« Les objectifs du club sont atteints : c’était de faire mieux que l’an dernier. Mais à l’intérieur du vestiaire, on avait changé nos objectifs. On voulait être troisièmes. Donc finir quatrièmes en étant sur le podium aussi longtemps cette saison… C’est embêtant avant de partir en vacances !

Je n’ai pas trop le sentiment d’avoir fait une bonne saison. J’étais trop irrégulier.

« On a fait plaisir aux supporters. Au-delà du foot, on a vu un groupe qui jouait ensemble, c’était important de mettre une bonne image sur l’équipe de l’OM. C’est une belle saison… Qui aurait pu être magnifique. »

« A titre personnel, j’ai fait une saison irrégulière. C’est frustrant. J’ai marqué plus de buts que l’an dernier en jouant moins (18 buts en 55 matchs, contre 17 buts en 60 matchs l’an dernier) A Monaco, on avait dit que j’avais fait une bonne saison… Mais je n’ai pas trop ce sentiment cette année. J’ai connu de bonnes périodes : au début, de décembre à février. Et de pas bonnes du tout, comme entre septembre et décembre, ou le début du championnat et le fait de marquer mon premier but à la 17e journée. 18 buts, c’est pas mal, mais en étant plus régulier, j’aurais pu atteindre 20, 25 buts. C’est ce qu’on demande à un attaquant à Marseille. »

J’ai emménagé dans mon appart' qu’au mois de novembre, donc je ne vais pas partir !

« Je me vois rester à l’OM. Je viens d’arriver ! La saison est passée tellement vite… J’ai emménagé dans mon appart' qu’au mois de novembre, donc je ne vais pas partir là (sourire) ! On se régale sur le plan sportif, on est une bande de potes… Je n’ai pas envie de quitter ce groupe-là. »

 

​« Ça a été difficile de toucher du doigt le rêve de tous les Marseillais… Et de finir sur cette finale, avec ma situation en début de match. Je ne l’ai pas revue, non. Et je pense que je ne la reverrai pas de sitôt. Je vais attendre. Elle me reste en travers de la gorge. Je me suis réveillé la nuit dernière. J’ai repensé à ça pendant une demi-heure… Mais c’est comme ça. Et puis même si j’avais marqué, on en aurait peut-être pris trois derrière, l’Atlético était supérieur. C’est la vie d’un footballeur, il y a bien des footballeurs qui ont manqué des occasions en finale… »

Il s’apprêtait à quitter la zone mixte et à nous souhaiter de bonnes vacances… Quand un confrère l’a relancé, une dernière fois. Elle est quand même pas mal, cette Ligue Europa… Non ?

« Ouais… Oui… Non… Bah on aurait aimé jouer la Ligue des champions, quand même (il dodeline de la tête). Si on arrive à faire le même parcours en Ligue Europa, mais en gagnant, ce serait pas mal. Mais bon, la musique de la Ligue des champions est quand même plus belle. Ou alors, c’est qu’on ne connaît pas encore assez celle de la Ligue Europa ! »

>> A lire aussi : Coupe d’Europe: C’est quoi le problème du foot français avec les finales?

>> A lire aussi : OM-Atlético: Un grand attaquant, mais pas que... Les 12 choses qui ont cruellement manqué à l’OM

>> A lire aussi : «Je l'ai complètement loupée», Germain revient sur le geste qui aurait pu changer le match