Lyon-Barça: «Si 2-1 n'est pas un bon score…»... L’OL savoure sa victoire mais il y aura du suspense au retour

FOOT FEMININ Les Lyonnaises sont venus à bout ce jeudi du FC Barcelone au terme d'un quart de finale aller de Ligue des champions acharné (2-1)...

Jérémy Laugier

— 

Dzsenifer Marozsan, ici lors de la dernière finale de Ligue des champions, a ouvert le score ce jeudi.
Dzsenifer Marozsan, ici lors de la dernière finale de Ligue des champions, a ouvert le score ce jeudi. — Matteo Ciambelli / Sipa
  • L’OL poursuit son impressionnant sans-faute cette saison avec un 25e succès en autant de rencontres officielles, ce jeudi face au Barça (2-1).
  • Après avoir remporté les deux dernières Ligues des champions, les Lyonnaises n’ont pourtant pris qu’une légère option avant le quart de finale retour, mercredi prochain (19 heures) en Catalogne.

« Si 2-1 à domicile n’est pas un bon score, je ne comprends plus rien… » Reynald Pedros n’a pas caché sa surprise ce jeudi au moment de devoir commenter ce court succès en quart de finale aller de Ligue des champions contre le Barça. Et pourtant, au vu de l’historique européen de l’OL, vainqueur à quatre reprises de l’épreuve reine depuis sept ans, ce résultat pourrait presque être vu comme une contre-performance, avant le match retour mercredi prochain en Catalogne.

>> A lire aussi : Lyon-Barça: Pour Patrice Lair, l'OL est «un rouleau compresseur intouchable», même en Ligue des champions

Jamais depuis leur élimination surprise en novembre 2014, dès les 8es de finale contre le PSG (1-1, 0-1), les Lyonnaises n’avaient remporté une manche aller avec moins de deux buts d’écart, y compris contre de gros morceaux comme Wolfsburg (0-2) et Manchester City (1-3) la saison passée. Si leur mainmise a semblé quasi-totale ce jeudi (22 tirs à 5), elles sont tombées sur une Sandra Paños déchaînée avec notamment trois parades significatives sur des têtes de Renard (19e), Marozsan (26e) et Hegerberg (29e).

Une Ada Hegerberg déjà record

Dzsenifer Marozsan, qui a également trouvé les montants espagnols à deux reprises (28e, 73e) est parvenue à débloquer la rencontre d’une superbe reprise, après une ouverture parfaite de Lucy Bronze (1-0, 44e). Mais une égalisation inattendue de Patricia Guijarro (1-1, 72e), à la suite d’un corner rentrant mal négocié par Sarah Bouhaddi, a fait douter les partenaires de Wendie Renard. « On s’en voulait surtout pour toutes les occasions manquées mais nous avons su rester froides dans les têtes après cette égalisation », apprécie Ada Hegerberg.

Longtemps malheureuse, la buteuse norvégienne a fini par faire la différence sur un débordement de la joker de luxe néerlandaise Shanice van de Sanden (2-1, 80e), égalant déjà au passage le record historique de buts (14) dans une campagne de Ligue des champions. Reynald Pedros ne reprochait à ses joueuses qu’un « manque de réalisme et un peu de naïveté » sur le corner entraînant le but du Barça. « On va aller à Barcelone pour gagner et non pour gérer notre avance. On fera en sorte de marquer là-bas », annonce l’entraîneur lyonnais, insistant sur « le grand état d’esprit » de ses joueuses. Mine de rien, elles viennent de signer leur 25e succès de la saison en autant de matchs officiels disputés.