Strasbourg: Où en est le dossier de la rénovation du stade de la Meinau?

FOOTBALL Depuis la remise des conclusions de l’étude de faisabilité début janvier, les discussions autour du projet de rénovation de la Meinau sont toujours dans les cartons selon les informations de «20 Minutes»…

Alexia Ighirri et Bruno Poussard

— 

Le stade de la Meinau devrait être rénové dans les quatre ans à venir, selon la volonté des dirigeants du Racing. Illustration
Le stade de la Meinau devrait être rénové dans les quatre ans à venir, selon la volonté des dirigeants du Racing. Illustration — G. VARELA / 20 MINUTES
  • Commandée au printemps 2017, l’étude de faisabilité de la rénovation du stade de la Meinau a vu ses conclusions remises début janvier.
  • Depuis, les acteurs (et financeurs) concernés du dossier n’ont pourtant toujours pas calé de réunion attendue pour avancer la réhabilitation.

A quoi ressemblera le stade de la Meinau nouvelle génération ? Relancée il y a bientôt un an, la question n’a plus beaucoup avancé ces dernières semaines. Depuis la remise, début janvier, de l’étude finale de faisabilité commandée au printemps 2017, les acteurs publics concernés et le Racing doivent se réunir. Pendant que la pelouse alsacienne se refait une beauté à l’heure de la trêve, 20 Minutes fait le point.

>> A lire aussi : Le stade de la Meinau porté à 33.000 places d’ici 4 ans? C’est le souhait du président

Une réunion annoncée mais toujours attendue

Le stade rénové devrait voir le jour d’ici à l’été 2022, selon la volonté des dirigeants du club. Il faudrait pour cela ne pas tarder à lancer concrètement le projet et s’entendre sur un calendrier. Pourtant, aucune date n’a été calée pour mettre autour de la table tous les acteurs (et financeurs) de la rénovation de la Meinau. C’est ce qu’a appris 20 Minutes.

« Le dossier est en cours d’instruction », répond l’Eurométropole de Strasbourg, propriétaire du stade. « On se parle souvent. J’ai envie de faire avancer de front trois dossiers majeurs que sont le stade, le Parc des expositions (Pex) et l’Arena de la SIG. Le Pex c’est très urgent, le stade c’est urgent et on a une opportunité d’avancer pour la SIG », détaille son président Robert Herrmann. « On travaille », confirme-t-on au Racing qui communiquera « en temps voulu ».

Des pistes avancées pour le chantier

D’après les pistes présentées dans l’étude de faisabilité (préalable à d’autres expertises), l’objectif reste de porter l’enceinte à près de 34.000 places, en grignotant sur la canopée (en haut) et au pied des tribunes (sur les parties debout, notamment) au plus près du terrain. Sur ce total, 10 % des sièges seraient réservés aux VIP.

Pendant ce temps, de nouveaux salons seraient créés sous les tribunes. La formation alsacienne a en fait besoin d’augmenter le nombre de ses partenaires pour augmenter son budget (puisqu’elle a encore l’une des plus petites enveloppes du championnat), conforter son modèle économique et s’installer durablement en Ligue 1.

Le financement au centre des discussions

Restons sur la question de l’argent : selon l’étude de faisabilité, le chantier devrait coûter environ 100 millions d’euros. Qui va payer ? La question sera au cœur des discussions attendues entre le Racing, la ville de Strasbourg, l’Eurométropole, le département du Bas-Rhin et la région Grand Est.

Les quatre collectivités accepteront-elles toutes d’investir 10 à 15 millions d’euros ? Et qui prêtera le reste de l’argent (remboursé par le loyer) pour boucler le budget ? Ces questions restent toujours en suspens, comme celle d’un naming du stade de plus en plus probable - sans forcément abandonner la mention du nom de la Meinau.

L’influence du terrain en ce moment

Si la question des transferts de la propriété des terrains restants ne devrait pas être âprement débattue dans l’hémicycle politique, il n’est pas certain que le projet de rénovation fasse l’unanimité chez tous les élus. Mais le stand-by dans lequel se trouve le dossier depuis plusieurs semaines s’explique peut-être davantage avec la situation sportive actuelle du club.

La stressante lutte pour le maintien dans l’élite reste la priorité au Racing. Dans les coursives, il se dit néanmoins que le dossier devrait avancer, peu importe l’issue de la saison. Signe que le Racing revient sur le devant de la scène même s’il devait retrouver la Ligue 2 la saison prochaine.