VIDEO. OL: «Un gros coup dur»… Forfait au moins trois semaines, Nabil Fekir va manquer le choc à Marseille

FOOTBALL Le capitaine lyonnais va subir une arthroscopie du genou droit mardi...

Jérémy Laugier

— 

Nabil Fekir, ici lors de la défaite lyonnaise (0-2) contre Rennes le 11 février.
Nabil Fekir, ici lors de la défaite lyonnaise (0-2) contre Rennes le 11 février. — PHILIPPE DESMAZES / AFP
  • Blessé depuis le derby, Nabil Fekir ne pourra finalement pas disputer le 8e de finale retour de Ligue Europa et le choc de Ligue 1 à Marseille.
  • L’OL devra faire sans son capitaine et son meilleur joueur pendant « au moins trois semaines », en raison d’une arthroscopie du genou droit mardi.

Son ombre a encore plané sur la faible prestation d’ensemble de l’OL, ce dimanche malgré le succès (1-0) contre Caen. Eloigné des terrains depuis la fin du derby (1-1) le 25 février, Nabil Fekir souffre encore de son genou droit. Deux ans et demi après sa rupture des ligaments croisés à ce même genou, le capitaine lyonnais a dû se résoudre, tout comme son club, à passer par une arthroscopie et un lavage de son articulation mardi. « On pensait que ses douleurs au genou allaient passer sans intervention », reconnaît Bruno Genesio, qui aurait vraiment besoin de son meneur de jeu par les temps qui courent (1 succès lors des 7 dernières journées de Ligue 1).

>> A lire aussi : Lyon-Caen: «Climat tendu», «équipe empruntée»… Pourquoi l'OL s’en sort très bien dans la course au podium

« C’est un gros coup dur pour nous et pour lui, reconnaît l’entraîneur lyonnais. Il a déjà beaucoup souffert des blessures dans le passé. Mais l’autre manière de voir les choses, c’est qu’il va revenir en pleine forme après la trêve internationale. Il va être gonflé à bloc pour la fin de la saison. Il va nous aider pour atteindre les objectifs collectifs et je l’espère son objectif individuel, qui est d’aller à la Coupe du monde. »

« On le vit forcément mal », reconnaît Lucas Tousart

Ses partenaires sont également apparus très peinés par l’annonce de cette intervention, synonyme d’une absence « d’au moins trois semaines ». « On le vit forcément mal, indique notamment Lucas Tousart. Petit à petit, on essaie de faire sans lui comme ce soir, même si on aimerait tous que notre capitaine puisse jouer avec nous ». Un capitaine dont l’influence et la propension à être décisif (21 buts et 8 passes décisives au total cette saison) vont particulièrement faire défaut lors du sommet pour la troisième place, dimanche face à l’OM.

>> A lire aussi : OL: Pourquoi Nabil Fekir a vraiment retrouvé toute sa «magie» pour de bon

« On a d’autres arguments pour gagner à Marseille, assure Lucas Tousart. En face, Thauvin est blessé ce soir à Toulouse mais l’OM va quand même là-bas pour gagner ». Les hommes de Rudi Garcia ont justement su l’emporter (1-2) sans leur meilleur atout contre le TFC. Jordan Ferri préfère voir plus loin que ce choc qui pourrait larguer l’OL à huit longueurs du podium : « Ça va être une opération assez rapide et retrouver un Nabil à 100 % pour la fin de saison, avec les objectifs qu’on a, c’est super important ». A condition que tous ces objectifs soient encore atteignables après cette semaine décisive en Ligue Europa et en L1.