Mort de Davide Astori: Pas de minute de silence en France, Tatarusanu très en colère contre la LFP

FOOTBALL Le gardien a dénoncé l'absence de minute de silence après la mort de son ami Davide Astori, dans la nuit de samedi à dimanche, à 31 ans...

J.S.-M.

— 

Ciprian Tatarusanu (à droite) a évolué avec Davide Astori  à la Fiorentina.
Ciprian Tatarusanu (à droite) a évolué avec Davide Astori à la Fiorentina. — SIPA
  •  

Le regard est noir, glacial. Le géant roumain semble énervé contre la terre entière. Surtout contre la LFP, en fait, mais quand il s’adresse à nous, journalistes, on a le sentiment que Ciprian Tatarusanu en veut au football français tout entier, commentateurs inclus.

>> A lire aussi : «Bon voyage mon ami»... Les émouvants messages des footballeurs après la mort de Davide Astori

Après le match nul entre Nantes et l'OM, ce dimanche (1-1), le gardien s’est arrêté 40 secondes en zone mixte. « In english », a-t-il ordonné. Etait-ce un match spécial, lui demande gentiment un confrère nantais. Façon d’évoquer, pudiquement, la mort de Davide Astori​, avec qui Ciprian Tatarusanu a évolué à la Fiorentina. Il a dégainé immédiatement :

Ce n’était pas un jour spécial, c’était le pire jour de ma vie. Un ami est mort aujourd’hui, et personne, la Fédération française [en fait la LFP], personne ici [en France] n’a décidé de faire une minute de silence pour lui. Un joueur international ! C’est pour ça que je suis bouleversé. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas gagné. Peut-être qu’on gagnera le prochain match, ce n’est que du foot. Mais quand un homme meurt, et que tu ne fais pas une minute de silence… C’est un manque de respect. Zéro respect !