Mondial 2018: «Si je le veux, j'y suis», Ibrahimovic envisage (à sa manière) un retour en sélection

FOOTBALL L’attaquant suédois ne pense pas à la Coupe du monde qu’en se rasant le matin…

N.C.

— 

Zlatan Ibrahimovic de retour avec Manchester United après sa grave blessure au genou, le 20 décembre 2017.
Zlatan Ibrahimovic de retour avec Manchester United après sa grave blessure au genou, le 20 décembre 2017. — McManus/BPI/Shutterstoc/SIPA

Alors comme ça, on voudrait jouer une Coupe du monde ?  Zlatan Ibrahimovic, retraité de l’équipe nationale depuis l'Euro 2016, se verrait bien, finalement, partir pour un dernier tour avec la Suède.

Ses anciens coéquipiers se sont qualifiés pour le Mondial en éliminant l’Italie en barrages, et cela a aiguisé l’appétit d’Ibra, de retour après une grave blessure au genou. On se souvient d’ailleurs de son tweet juste après avoir vu sa sélection décrocher son billet pour la Russie.

La porte n’est fermée pour rien du tout »

« On verra, c’est une question difficile, a-t-il dit jeudi soir lors d’une opération de promotion, dans des propos relayés par L’Equipe. Je veux sentir que je peux être performant. Je ne veux pas revenir juste parce que je suis quelqu’un. La porte n’est fermée pour rien du tout. »

Depuis son retour sur les terrains en novembre, Ibrahimovic n’a pris part qu’à cinq rencontres de Premier League et une de Ligue des champions, et n’a pas encore inscrit de but. Le joueur de 36 ans (116 sélections), à qui « la sélection manque », y croit quand même. « Si je le veux, j’y suis, c’est comme ça. Mais chaque chose en son temps ». Si Zlatan le dit…